MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Marathon de Paris : Les outsiders au rendez-vous
4027
Commentez cette actualité
Marathon de Paris : Les outsiders au rendez-vous

Annoncée très ouverte, la 47e édition du marathon de Paris a sacré deux vainqueurs surprises, les Ethiopiens Mulugeta Uma (2h05'33'') et Mestawut Fikir (2h20'45''). Les premiers Français sont Adrien Toucas (2h17'06'') et Laurie Maleysson (2h46’29'').

Ils étaient une poignée, massés le long des barrières à quelques mètres de l’arrivée, mais les supporters éthiopiens ont eu la joie généreuse et visible, drapeau au vent, ce dimanche matin sur l’avenue Foch. C’est qu’ils ont vu des deux des leurs, Mulugeta Uma et Mestawut Fikir, franchir en premier la ligne.

Deux surprises, en particulier chez les hommes où les trois derniers vainqueurs étaient au départ. Après une première partie de course avalée à vive allure, avec un passage en 14’24’’ au cinquième kilomètre, l’allure a un peu baissé (1h02’09’’ au semi pour le groupe de tête de 13 coureurs), avant l’explication finale à partir du 30e kilomètre. Le Kényan Titus Kipruto a allumé la mèche au 36e et Mulugeta Uma a été le seul en mesure de le suivre, avant de faire la différence deux kilomètres plus loin.

Premier en 2h05’33’’, il a devancé Kipruto (2h05’48’’) d’un peu moins de cent mètres, la troisième place revenant à un ancien vainqueur, Elisha Rotich, en 2h06’54’’. Alors que Freddy Guimard manquait finalement à l’appel, Adrien Toucas s’est classé 12e et premier Français en 2h17’06’’, un an après avoir établi un record personnel en 2h15’57’’ dans les rues de la capitale.

Débuts tonitruants pour Fikir

Chez les femmes, Mestawut Fikir, pour ses débuts sur la distance à 24 ans, est allée arracher la victoire au sprint. Vainqueure en 2h20’45’’, sa fin de course peut laisser penser qu’elle en avait encore sous le pied et que la barrière des 2h20’ ne devrait pas longtemps lui résister. Sa compatriote Enat Tirusew n’a rien pu faire dans la dernière ligne droite et termine deux secondes derrière. Troisième place en 2h21’47’’ pour l’expérimentée Kényane Vivian Cheruiyot, qui n’avait pas été à pareille fête depuis bien longtemps. En lice chez les open, Laurie Maleysson (Velay Athlétisme) a réalisé le meilleur chrono pour une Française, en 2h46’29’’.

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
22/04 > (2)
07/04 >  
17/03 > (1)
04/03 > (1)
03/03 >  
26/02 > (2)
18/02 >  
08/01 > (1)
03/12 >  
20/11 >  
le reste de l'actualité
23/05 >  
23/05 > (1)
21/05 > (2)
21/05 > (1)
20/05 >  
19/05 > (2)
18/05 > (6)
18/05 >  
17/05 > (2)
17/05 > (1)
17/05 >  
17/05 >  
16/05 > (1)
16/05 > (1)
15/05 >  
15/05 >  
14/05 >  
14/05 >  
13/05 >  
13/05 >  
12/05 > (4)
12/05 >  
10/05 >  
09/05 >  
07/05 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS