MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Les résultats du week-end : Le demi-fond en folie au meeting de l’Est Lyonnais
4831
Commentez cette actualité
Les résultats du week-end : Le demi-fond en folie au meeting de l’Est Lyonnais

La compétition organisée à Décines, dans la banlieue de Lyon, a été fidèle à sa réputation avec une densité de performances exceptionnelle. Jimmy Gressier a été chronométré en 3’34’’58 sur 1500 m. Côté concours, Alizée Minard a amélioré son record au javelot aux Etats-Unis.

Près de 800 performances enregistrées, des pelotons fournis, des courses bien emmenées, des têtes d’affiche hexagonales ainsi que quelques étrangers et, comme un symbole, sept Français sous les 3’37’’ sur 1500 m. Le meeting de l’Est Lyonnais sait choyer les demi-fondeurs, qui le lui rendent bien en claquant des records personnels à la pelle. Pas de record pour Jimmy Gressier (Boulogne-sur-Mer AC) cette année, mais une 2e place sur 1500 m en 3’34’’58, derrière l’Italien Federico Riva (3’33’’71). Le Nordiste coaché par Adrien Taouji et Arnaud Dinielle clôt une première période de compétitions sur piste dédiée aux distances courtes (2’18’’87 sur 1000 m et 3’36’’11 sur 1500 m fin avril). Il va désormais pouvoir entamer un nouveau cycle de préparation, avec en ligne de mire le 5000 m du meeting Diamond League d’Oslo, le 30 mai.

Gressier n’a pas besoin de raser sa tête

Dans la même course, ce sont donc six autres Français qui sont descendus sous les 3’37’’, du jamais vu. Yann Schrub, sur une distance sur laquelle il ne s’était aligné que trois fois depuis 2020, a explosé son record de près de six secondes en se classant 3e en 3’35’’84, minima pour les Europe de Rome (3’36’’00) à la clé. Au grand soulagement de Jimmy Gressier qui, s’il avait été devancé par le neuvième du 10 000 m aux derniers Mondiaux, aurait dû se raser la tête à la suite d’un pari. On retrouve ensuite Flavien Szot (SATUC Toulouse Athlé) en 3’36’’18, Romain Mornet (AC Roche-sur-Yon) en 3'36''39, Djilali Bedrani (SATUC Toulouse Athlé) et Benoit Campion (Stade Brestois) en 3’36’’41, et enfin Maël Gouyette (Haute Bretagne Athlétisme) en 3'36''83, les deux Toulousains améliorant aussi leur record. Dans la course féminine, Charlotte Mouchet (Amiens UC) a coupé la ligne d’arrivée en 4’10’’22, derrière la Hollandaise Marissa Damink (4’08’’13).

Le Clezio se rapproche de la barrière des 1’45’’

Les 800 m ont aussi tenu toute leurs promesses. Sur la plus courte des deux distances, Corentin Le Clezio (EA Cergy-Pontoise) a abaissé son chrono de référence à 1’45’’24 pour se classer 2e derrière l’Italien Catalin Tecuceanu (1’44’’85). Paul Anselmini s’est, lui, approché à deux centièmes de son record, en 1’45’’44. A noter également les 1’46’’13 d’Hugo Houyez (Villeneuve d'Ascq Fretin A). Chez les femmes, la spécialiste Charlotte Pizzo (Pays de Fontainebleau A.) a réalisé une rentrée prometteuse en s’imposant en 2’00’’96, à un dixième de son record. La mileuse Bérénice Cleyet-Merle (A. Villeneuve La Garenne) a confirmé ses progrès en vitesse avec une deuxième place en 2’01’’62, le meilleur temps de sa carrière.

Le 3000 m steeple masculin a offert un dénouement spectaculaire. Victime d’une chute lors du franchissement de la dernière rivière, Alexis Miellet, pour ses débuts sur la distance, a tout donné et a été récompensé avec un temps de 8’24’’94, synonyme de minima pour Rome avec seulement six centièmes de marge. La victoire est revenue à Louis Gilavert (Pays de Fontainebleau A.) en 8’24’’20.

Moins de suspense sur les 5000 m, mais de beaux chronos à l’arrivée avec 13’19’’77 pour Etienne Daguinos (US Talence), qui confirme ses minima pour Rome (13’20’00’’), alors que la polyvalente Sarah Madeleine (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) a pris date pour sa première course sur les 12 tours et demi, en dominant les débats en 15’20’’18 sous des trombes d’eau et en solitaire. Les minima pour les Europe (15’15’’00) semblent à sa portée dans une configuration plus favorable.

Minard passe un cap au javelot

Dans les concours, la performance du week-end est venue d’Alizée Minard, engagée à Tucson (Arizona). La lanceuse de javelot de l’Amiens UC, qui représente outre-Atlantique l’université d’Etat de l’Arizona (ASU), a expédié son javelot à quatre reprises au-delà de son ancien jet de référence (57,91 m), qui remontait à 2021. Avec comme performance de pointe un cinquième essai à 58,68 m, qui lui permet de gagner une place au bilan tous temps en devenant la septième meilleure performeuse française de l’histoire.

A relever également : les 72,08 m au marteau de Paul Creuzevault (Athlétisme Metz Métropole) à Florange lors des Interclubs, qui améliore son record de six centimètres, et les 7,75 m (+1.0) à la longueur de Jean-Pierre Bertrand (Athletic Clubs 92) à Maisons-Alfort.

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
23/05 > (1)
22/05 >  
19/05 > (2)
19/05 >  
19/05 >  
17/05 > (2)
17/05 >  
17/05 >  
16/05 >  
13/05 >  
le reste de l'actualité
23/05 >  
21/05 > (2)
21/05 > (1)
20/05 >  
18/05 > (6)
18/05 >  
17/05 > (1)
17/05 >  
16/05 > (1)
16/05 > (1)
15/05 >  
15/05 >  
14/05 >  
14/05 >  
13/05 >  
12/05 > (4)
10/05 >  
09/05 >  
07/05 >  
06/05 >  
05/05 >  
04/05 >  
04/05 >  
02/05 >  
02/05 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS