MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Les résultats du week-end : Les Français ont brillé sur tous les fronts
6519
Commentez cette actualité(2)
Les résultats du week-end : Les Français ont brillé sur tous les fronts

L’athlétisme hexagonal a vécu trois derniers jours de folie. Après le record de France du javelot de Teuraiterai Tupaia vendredi, les discoboles se sont illustrés samedi en Martinique, avec notamment les incroyables minima olympiques de Tom Reux. Quatre autres Bleus ont réalisé la performance demandée pour Paris au cours du week-end : Pauline Stey sur 20 km marche, Aurel Manga et Raphael Mohamed sur 110 m haies, et Djilali Bedrani sur 3000 m steeple. A souligner également : la victoire d’Azeddine Habz sur 1500 m en Diamond League à Marrakech.

Sauts et lancers
Reux et les discoboles affolent le décamètre

Les lanceurs de disque tricolores ont offert samedi soir un concours historique à Fort-de-France (Martinique). Tom Reux (Athletic Club Bretillien) a explosé son record de plus de six mètres pour s’imposer avec 67,91 m lors du meeting de la Martinique, première étape premium du Crédit Mutuel Athlé Tour. Il devient le deuxième meilleur performeur français de tous les temps derrière le recordman de France Jean-Claude Retel (68,90 m) et réalise les minima pour les Jeux olympiques de Paris (67,20 m). Lolassonn Djouhan (Martigues Sport Athlé) est passé tout près d’améliorer sa marque de référence avec 66,33 m. Il se console avec les minima pour les Europe de Rome (65,20 m). Record personnel pour Jordan Guehaseim (SCO Sainte-Marguerite Marseille) avec 63,96 m (ancien RP : 62,90 m).

A Montgeron dimanche, lors du deuxième meeting Premium de l’été, Mélina Robert-Michon a expédié son disque à 60,61 m. Sur le même stade, 19,29 m pour Stephen Louis Mailagi (Entente Ouest Athlé 13) au poids. La veille à Chorzow (Pologne), les lanceurs de marteau Quentin Bigot (Athlétisme Metz Métropole) et Alexandra Tavernier (Entente Savoie Athlé) avaient réalisé des jets respectifs à 74,10 m et 69,02 m.

Dans les sauts, Ilionis Guillaume (Stade Bordelais) est retombée à 14,05 m au triple saut en Martinique. Rentrée à 6,51 m pour Hilary Kpatcha (Grand Toulouse Athlétisme) à la longueur en Pologne. Trois centimètres de mieux pour Angelica Berriot (EFS Reims) à Limassol (Chypre) vendredi, dont les 6,54 m (vent nul) ne sont qu'à un centimètre de son record personnel. Pour sa première participation à une étape de la Diamond League, Alix Dehaynain (Lille Métropole Athlétisme) est allée chercher la 5e place dimanche à Marrakech (Maroc) avec 4,45 m.

Demi-fond et marche
Habz vainqueur en Diamond League

Azeddine Habz a réalisé un 1500 m de patron à Marrakech pour sa rentrée et s’est imposé en 3’32’’86. Le demi-fondeur du Val d’Europe Montevrain Athlétisme a largement devancé les Britanniques George Mills (3’33’’47) et Elliot Giles (3’33’’50). Mehdi Baala était jusque-là le dernier Français à avoir dominé les débats sur 1500 m en Diamond League. C’était à Monaco en 2009.

Pas de victoire pour Yanis Meziane (Athlé 91) sur 800 m mais une superbe entrée en matière, avec une troisième place en 1’44’’13 derrière les Kényans Emmanuel Vanyonyi (1'43''84) et Wyclife Kinyamal (1'43''98). Aucun Français n’avait jamais démarré aussi fort sa saison sur le double tour de piste. Autre très bonne nouvelle au Maroc : les minima olympiques sur 3000 m steeple de Djilali Bedrani, qui confirme son retour au plus haut niveau avec un chrono de 8’13’’73 (7e), soit mieux que les 8’15’’00 demandés pour Paris. Nicolas-Marie Daru (AL chirolles) n’est pas passé loin de l’imiter à Chorzow, avec un nouveau temps de référence établi en 8’16’’’36. Toujours en Pologne, les 4’04’’27 sur 1500 m d’Agathe Guillemot (Haute Bretagne Athlétisme), la rentrée de Gabriel Tual (US Talence) sur 800 m en 1’46’’27, et les 2'00''99 d’Agnès Raharolahy (Nantes Métropole Athlétisme) sont à relever.

Les spécialistes du 10 000 m se sont illustrés lors du meeting consacré à cette distance samedi à Londres, dans une ambiance de feu. Felix Bour (Racing Multi Athlon), Valentin Gondouin (EA Mondeville) et Simon Bédard (Athlé du Pays de Vannes) ont, tous les trois, battu leur record personnel. Le premier, sacré champion de France à Pacé début mai, a encore gagné plus de dix secondes pour couper la ligne d’arrivée en 27’27’’11. Même joie pour le Normand et le Breton, qui terminent en respectivement 27’41’’37 et 27’42’’72. A Rehlingen (Allemagne), minima européens confirmés sur 1500 m pour Romain Mornet (AC Roche-sur-Yon) en 3’35’’46.

La marche féminine française est toujours en ébullition. Pauline Stey s’est illustrée lors des 20 km de La Corogne (Espagne) en se classant 10e en 1h29’07’’, soit treize secondes de marge sur les minima olympiques. La sociétaire d’Alsace Nord Athlétisme gagne plus de 40 secondes par rapport à son ancien record, qui remontait seulement au 6 avril dernier (1h29’49’’ à Podebrady). Elle est la deuxième Française à réaliser les minima sur la distance, après Clémence Beretta qui avait porté son propre record de France à 1h28’44’’ plus tôt dans l’année. Chez les hommes, pas de minima pour Kevin Campion (Stade Dieppois) avec un chrono de 1h22’25’’, après avoir pris une pénalité de deux minutes.

Sprint et haies
Manga et Mohamed s’invitent dans la danse du 110 m haies

On le sait depuis longtemps, le 110 m haies des championnats de France Elite à Angers risque d’être une des épreuves les plus chaudes de la compétition, en ayant des allures de Trials à l’américaine. Le meeting de Montgeron l’a confirmé, avec deux nouveaux minima olympiques. Ils ont été l’œuvre d’Aurel Manga et de la surprise du chef, Raphael Mohamed. Dans une finale dominée par le Belge Michael Obasuyi en 13’’20 (+1,7), record de Belgique, devant le Britannique Andrew Pozzi (13’’23), le sociétaire de l’US Créteil et le hurdler du Racing Club de Mamoudzou se sont respectivement classés 3e et 4e en 13’’24 et 13’’27. Soit, pour cette dernière performance, les minima pour Paris au centième près. A noter également les minima pour les Europe de Rome en séries pour Romain Lecoeur (Stade Sottevillais 76) en 13’’46, là aussi pile la performance demandée.

Sur les haies hautes féminines, Cyréna Samba-Mayela (Lille Métropole Athlétisme) continue d’enchaîner les chronos de classe mondiale, avec 12’’63 face au vent (-1,1) à Los Angeles samedi. Sur la même distance, 12’’97 (+2,0) pour Laeticia Bapté (US Robert) à Fort-de-France, ainsi que 13’’05 (+2,0) pour Sacha Alessandrini (Nice Côte d’Azur Athlétisme) et 13’’06 (+0,2) pour Judy Chalcou (ASC Siroco) à Montgeron.

Sur le plat, Gémima Joseph (Rou Kou) confirme le cap passé cet été avec 11’’07 (+0,5) sur la ligne droite lors du meeting de la Martinique, à trois centièmes de son record. Nouveau temps de référence en 11’’35 (+1,2) pour Sarah Richard Mingas (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) à Montgeron. Côté demi-tour de piste, Hélène Parisot a confirmé qu’il faudrait compter sur elle cet été, en se classant 3e à Marrakech en 23’’02, face au vent (-1,0) et à seulement deux dixièmes de la vainqueure, la Jamaïcaine Shericka Jackson (22’’82).

Chez les hommes, le sprinter de l’EFCVO Yoran Kabengele Kabala n’en finit plus de progresser. En 10’’26 (+1,2), il a battu de quatre centièmes son record sur la ligne droite à Montgeron. Aymeric Priam (Racing Club Martinique) est allé un centième plus vite à Fort-de-France en 10’’25 (-0,1), soit un temps de référence qui descend de deux centièmes. Au même endroit, Sounkamba Sylla (Laval Agglo Athlé 53) et l’espoir Alexe Deau (ASA Maisons-Alfort) ont bouclé leur tour de piste en respectivement 52’’47 et 52’’69. La U23 Benedetta Kouakou (Vallée De La Marne Athlétisme 77) était allée un peu plus vite vendredi à Fontainebleau, avec un record abaissé à 52''61. Sur la même distance mais avec des obstacles, 56’’35 pour Camille Seri (Nice Côte d’Azur Athlétisme) à Chorzow.

La rédaction
Photo : © Jean-Luc Juvin / Stadion / FFA

Tom Reux
Age / Sél.25 ans / 5 A
ClubAthletic club bretillien*
SpécialitéPoids - Disque
RB
Admin Athle.fr
les réactions (2)
Fabrice Ploquin - 20/05 (17h09)
Gérard, ça veut peut être dire que les Français/françaises n’ont pas brillé à Oyonnax aux Frances de Combinées ???? Je pense que si Kévin avait fait les Frances, y’aurait eu un bel article….??
Gerard Vialette - 20/05 (14h14)
Pas très cool pour les épreuves combinées même pas un mot des France élite
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
22/06 >  
20/06 > (1)
20/06 >  
17/06 > (2)
16/06 >  
16/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
08/06 >  
le reste de l'actualité
20/06 > (2)
14/06 >  
14/06 > (1)
14/06 >  
12/06 >  
12/06 >  
11/06 >  
11/06 >  
10/06 >  
10/06 >  
09/06 >  
09/06 >  
08/06 >  
08/06 >  
07/06 >  
07/06 >  
07/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
05/06 >  
05/06 >  
04/06 >  
02/06 >  
01/06 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS