MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe off-road : Le bouquet final
3846
Commentez cette actualité
Championnats d’Europe off-road : Le bouquet final

Huit nouvelles médailles sont tombées dans l’escarcelle de l’équipe de France de course en montagne, sur les épreuves classiques montée/descente dimanche matin à Annecy. En plus des titres par équipes juniors filles et garçons et seniors masculins, Margot Dajoux et Antoine Puydebois ont triomphé en individuel chez les U20.

« Les traileurs nous ont inspiré ». Le cri du cœur des juniors hommes dans la zone d’arrivée sonnait comme un résumé parfait de ce week-end idyllique autour d’Annecy. Comme la bande à Clémentine Geoffray, les U20 tricolores ont réalisé un formidable quadruplé pour assommer la concurrence sur les 5,9 km du tracé, modifié le matin même pour raisons météorologiques, de la course en montagne « classique ». Après un départ supersonique de Maël Henric dans la bosse, Jules Mongellaz a pris la tête furtivement, avant de voir Antoine Puydebois le dépasser à son tour. « A peine le temps de rattraper Maël qui était parti comme une fusée, qu’une autre fusée me passait dessus », se marrait Mongellaz, deuxième ce dimanche, deux jours après le bronze du format ascensionnel.

Au bas d’une descente flamboyante, c’est donc le champion de France de la spécialité, Antoine Puydebois, qui a raflé le titre. « C’est incroyable, soufflait-il. On s’est retrouvé à fond d’entrée de jeu, Maël est parti comme un bourrin ! J’ai essayé de temporiser pour en garder en vue de la descente, parce que je savais qu’elle serait plus longue que prévu. Quand je suis passé en tête, à la fin de la partie bitumée, j’ai déconnecté le cerveau, et voilà… »

« C’est un week-end de rêve, ce quadruplé est magnifique », savourait son dauphin Mongellaz, tandis que Maël Henric, troisième juste devant Jules Barriod, ne regrettait rien de sa prise de risque matinale. « Je suis parti devant un peu crânement, et je l’ai payé sur la suite. Je n’ai pas été super humble, mais les gars ont fait un boulot de fou, on est aux anges ! », racontait-il avant de se ruer sur la ligne d’arrivée où Margot Dajoux pointait le bout de ses baskets.

Dajoux en éclaireuse

La coureuse auvergnate a, elle aussi, livré une partition sans faute pour devenir la première Française à remporter le titre européen chez les U20. Après avoir laissé les spécialistes de la grimpette se faire les dents dans la montée du Veyrier, Dajoux a passé la vitesse supérieure « quand le terrain s’est aplani », doublant une à une les quatre concurrentes qui la devançaient dans la descente. Pour finalement devancer sa dauphine norvégienne Ingeborg Hole, la dernière à lui coller aux basques, de 17 secondes. « C’était un peu improvisé, parce que le parcours a été changé ce matin, ce n’était pas celui qu’on avait reconnu en stage. Les cartes étaient redistribuées, et avec mon profil de crosswoman, j’ai été avantagée avec cette descente moins technique. C’est la course que je voulais faire, je suis trop contente. C’est zinzin ! »

Avec la solide septième place d’Alice Mugnier, la dixième de Lila André et la douzième de Marie Garret, les Françaises ont devancé le Royaume-Uni et l’Italie pour s’offrir une deuxième Marseillaise collective en 48 heures. Les Bleuettes avaient pourtant renouvelé 75% de leur effectif par rapport à leur victoire sur la course verticale de vendredi. « Avec tous les supporters qui étaient présents pour nous encourager, c’était vraiment incroyable à vivre comme moment », synthétisait la Paloise Mugnier.

Klein, le plein de panache

Partis au même moment que les U20, les seniors hommes ont entretenu la dynamique dorée quelques dizaines de minutes plus tard, au terme de 15 km spectaculaires et haletants. A la bagarre pour la victoire au sein d’un groupe de trois, Théodore Klein a chuté « à plat ventre sur les cailloux » dans la descente. Le temps de se relever, crotté de la tête aux pieds et les genoux ensanglantés, l’Alsacien a rapidement compris qu’il ne reverrait plus le Suisse Roberto De Lorenzi et l’Allemand Max Ehrle.

Il a tout de même réussi à conserver suffisamment de marge sur le Britannique Joe Steward, le roi de la montée sèche, pour cueillir une médaille de bronze récompensant une progression régulière depuis plusieurs années. « C’est énorme ! J’avais cette idée qu’un podium était jouable, dans un coin de ma tête. Je me suis accroché à la conviction qu’en basculant pas trop loin de la tête au sommet, j’avais une carte à jouer. Je ne me sentais pas moins bon que De Lorenzi, qui menait fort dans la descente, mais j’ai trébuché. Je suis quand même super content de cette médaille, et avec le titre collectif qui vient avec, c’est le rêve ! », s’enflammait-il.

Frédéric Tranchand, bon sixième mais « frustré d’avoir manqué de vitesse sur la partie finale », Romain Discher, convaincant quatorzième pour sa première en bleu, et Quentin Meyleu 20e, ont, en effet, conquis le troisième titre de l’équipe de France masculine dans l’histoire des championnats d’Europe de course en montagne, après 1996 et 2017. La génération Breuil et la génération Rancon ont donc trouvé leurs successeurs. Leurs homologues féminines ont connu moins de réussite, à l’image d’Emilie Menuet (29e), retardée par un problème de chaussures. La meilleure Française du jour, Christel Dewalle, a terminé fourbue à la dix-huitième place, deux rangs devant Nelie Clement, menant l’équipe à une sixième place au classement collectif. La couronne individuelle est encore allée autour du cou de l’Allemande Nina Engelhard, déjà impériale sur l’épreuve verticale deux jours plus tôt.

Au total, la Marseillaise a retenti pas moins de onze fois au cours du week-end, et les 22 médailles décrochées par les Bleus sur les flancs montagneux du lac d’Annecy ont placé la France au sommet du tableau des médailles.

A Annecy Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : Alanis Duc / FFA

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
10/07 >  
09/07 >  
08/07 >  
07/07 > (9)
07/07 >  
27/06 > (3)
24/06 >  
14/06 >  
12/06 >  
12/06 >  
le reste de l'actualité
16/07 >  
15/07 > (2)
12/07 >  
12/07 >  
12/07 > (1)
12/07 >  
11/07 > (1)
09/07 > (1)
09/07 > (10)
07/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
05/07 >  
05/07 > (4)
04/07 >  
01/07 > (3)
30/06 > (1)
30/06 > (4)
29/06 >  
28/06 > (2)
28/06 >  
28/06 > (1)
28/06 > (1)
27/06 > (4)
24/06 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS