MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Chpts de France Cadets, Juniors, Espoirs en salle à l'INSEP (I-F) : Bon départ pour les sprinters
Commentez cette actualité
Chpts de France Cadets, Juniors, Espoirs en salle à l'INSEP (I-F) : Bon départ pour les sprinters

La première journée des Championnats de France jeunes à L’Insep a permis de dessiner les hiérarchies chez les jeunes catégories. Objectif à long terme : les grands rendez-vous jeunes de l’été.

Les enjeux de cette nouvelle levée des « France jeunes » ? Ils sont, comme chaque année, divers et variés. Il s’agit, d’abord, de faire un bilan global du futur de l’athlétisme français. En espérant voir tomber, même si ce plaisir se fait rare depuis quelques saisons, quelques records de France. Il est question, aussi de jauger à la loupe du parcours des meilleurs juniors français de la saison 2006, en particulier ceux qui prirent part aux Mondiaux juniors à Pékin, désormais appelés à évoluer chez les espoirs. Enfin, on ne peut passer l’hiver sans garder un œil sur l’été. Deux grands rendez-vous viendront marquer la saison estivale mi-juillet. L’un pour les juniors, qui disputeront à Hengelo (Pays-Bas) leurs Championnats d’Europe, tout comme les espoirs, qui se rendront eux pour l’occasion à Debrecen, en Hongrie. Enfin, les plus jeunes auront droit au Festival olympique de la jeunesse Européenne (FOJE), à Belgrade. Plus près de nous, Vittel accueillera dans deux semaines un match France - Italie - Allemagne juniors pour lequel les champions de France de chaque épreuve seront sélectionnés automatiquement.
Sous un stade couvert de l’Insep rafraîchi par un toit remis à neuf, qui apporte à la halle une touche de clarté – et ce n’est pas un luxe, les quelque deux mille athlètes et accompagnateurs en lice pour cette première journée ont vu se dessiner quelques perspectives intéressantes, avant le feu d’artifice de demain. Sur l’anneau central de 166 m, certains ont ainsi suffisamment maîtrisé l’art du virage pour faire claquer des chronos intéressants. On retiendra en particulier les 24’’12 de Joellie Baflan (Cergy-Pontoise Athlé) en finale du 200 m junior ou les 24’’66 de la cadette Floria Guei (Stade Nantais). Sur 400 m, trois juniors se sont offert le luxe de passer sous les 49’’ dès les séries, avec une pointe à 48’’68 pour le Toulonnais Jean-Patrick Rolland.
Avec quelques haies en plus, sur 60 m, Laëtitia Denis, qui était de l’aventure pékinoise, s’est offert un beau 8’’29, nouveau record personnel.
Du côté des sautoirs, la journée aura été marquée par les 7,53 m du junior international Benoît Maxwell en finale (juste devant Olivier Huet, 7,45 m), et les 7,23 m de Florian Labourel chez les cadets. Enfin, dans le vélodrome reconverti en aire de lancer du poids, le Salonais Tumatai Dauphin s’est fendu d’un joli 16,67 m.
Demain, aux quatre coins de l’immense salle du Bois de Vincennes, plusieurs centaines de jeunes rêveront à leur tour d’une médaille.

A L’Insep (Vincennes), Cyril Pocréaux (avec Romain Prat) pour athle.com

Ils ont dit :

Elodie Badard (CA Béglais), championne de France de la hauteur junior avec 1,71 m :
« Je suis super contente d’avoir gagné car je ne m’y attendais pas du tout. Cela me fait encore plus plaisir de partager le podium avec ma partenaire de club. C’est une bonne nouvelle en vue des futures échéances, notamment avec les championnats d’Europe. »

Quentin Gouil (Stade Nantais AC), champion de France de la perche cadet avec 4,65 m :
« Ma saison hivernale a été un peu perturbée par mes études mais malgré tout, je gagne la compétition en améliorant de cinq centimètres mon record indoor, donc cela reste positif. Maintenant je vais préparer mon objectif principal pour la saison estivale, franchir les 5 mètres. »

Alexandre Lhomel (Racing Club de France), champion de France de lancer du poids espoir avec 15,77 m :
« J’ai commencé la compétition en sachant que j’allais gagner, mon principal adversaire étant forfait. Ce n’est jamais évident dans ces situations de s’arracher pour sortir une bonne perf’. Pourtant, aux entraînements, je lance bien plus loin. J’espérais faire mieux, mais une victoire reste une victoire. »

Claude Isabelle Holl (EA Cergy Pontoise Athlétisme), championne de France de la hauteur cadette avec 1,72 m :
« Je suis vraiment ravie d’avoir enfin réussi à glaner une médaille d’or dans un championnat national. Je sortais d’une année difficile et je ne m’y attendais pas vraiment même si l’on espère toujours. J’ai eu la pression pendant tout le concours, ma dauphine n’étant jamais très loin. Mais une telle concurrence, cela motive. »

Maria Ribeiro Tavares (Racing Club de France), Vainqueur du concours de saut à la perche espoir avec 4,15 m :
« Après ma deuxième place aux élites, je venais assez confiante. En revanche, je suis déçue de ne pas avoir réussi ma dernière tentative à 4,20 m. Je remporte le concours mais je ne suis toujours pas championne de France. J’espère que le processus de naturalisation va se faire le plus rapidement possible, et que je pourrai bientôt sauter pour la France. »
 
Telie Mathiot (Dijon Uc), Deuxième du concours de saut à la perche espoir et championne de France avec 4,05 m :
« Je ne m’attendais vraiment pas à être championne de France. J’ai eu de la réussite car beaucoup de filles sont passées à coté de leur concours. J’en ai profité en étant sérieuse, sans trop en faire. C’est quasiment le premier concours que je réussis cette année, sans entraînement poussé en salle. Comme on dit, l’appétit viens en mangeant. Pourquoi pas une qualification pour les championnats d’Europe espoir ? »
 
Chloé Mourand (EA Montceau), 7e de la perche espoirs avec 3,70 m :
« L’hiver s’est mal passé, je ne suis pas allé plus haut que 4,10 m. Je ne sais pas pourquoi. Je fais de beaux entraînements, mais ça ne passe pas. Ce n’est pas un problème physique, je suis bien en course, j’ai d’ailleurs couru le 60 m haies ici. J’ai même trop de pêche. Je n’ai pourtant rien changé dans l’entraînement. Mon objectif cette année reste les Championnats d’Europe espoirs, en espérant que ça ne continue pas comme ça. »

Julie Bleubar (SPN Vernon), championne de France du triple saut cadettes avec 11,80 m :
« Franchement après tous les pépins physiques que j’ai connus, je ne m’attendais pas à gagner. Je ne me suis même pas entraînée la semaine dernière à cause de ma tendinite. Mais je suis quand même déçue d’avoir mordu deux essais. J’ai réalisé mon grand saut assez tôt et je me suis un peu relâchée par la suite. »

Florian Labourel (CA Entente Sud Lyonnais), champion de France cadets à la longueur avec 7,23 m :
« Je sors ravi de ce concours. J’ai amélioré ma meilleure marque de quinze centimètres. Maintenant je dois rester concentré pour demain ou je vise la victoire en hauteur et au triple saut. »

Joellie Baflan (Cergy Pontoise Athlétisme), championne de France du 200 m juniors en 24’’12 :
« Le chrono est bon, je gagne. Que demander de plus ? Il faut quand même relativiser le niveau de l’opposition. Comparé avec les Championnats du Monde juniors de Pékin l’année dernière, c’est le jour et la nuit. Mais ces championnats de France permettent de garder les pieds sur terre. J’ai fait ce que j’avais à faire et c’est le plus important. »

Laetitia Denis (CA Chatelaillon), championne de France du 60 m haies juniors en 8’’29 :
« J’ai fais un super départ. Ensuite j’ai tout donné. Sur l’avant dernière haie, je la tombe car je veux la frôler au maximum. Sur la fin, je casse pour faire le meilleur chrono possible. Je réalise mon record personnel sur la course donc le bilan est plus que positif. L’objectif d’une médaille aux Championnats d’Europe est réalisable. Ensuite je vais me reposer un peu. Je pense l’avoir mérité. »

Christophe Lemaitre (CA Aix-les-bains), champion de France du 60 m plat en 6’’96 :
« J’ai fais un départ vraiment pas terrible. Je me voyais vraiment battu mais j’ai réussi à revenir, au mental. Sur la fin, je casse comme un dingue et je pense que c’est cela qui me fait gagner la course. Maintenant, je vais me préparer pour les championnats jeunes en extérieur ou je vise le titre sur 100 mètres. Et pourquoi pas sur 200 mètres ? »

Martial Mbandjock (ES Lille Métropole Athlétisme), champion de France du 60 m en 6’’72 :
« J’avais un peu peur de ne pas être dans le rythme car je n’ai pas disputé de demi-finale. Entre les faux départs, j’ai ressenti quelques crampes. J’ai essayé de me détendre et cela a marché. La course, je sais que je la gagne mais je ne fais jamais attention aux autres concurrents. Pour moi, j’ai été en tête de bout en bout (rires). »

Dora Jemaa (Entente Sud Lyonnais), 3e du 200 m espoirs avec 24’’71 :
« Je suis satisfaite car je ne suis pas vraiment une sprinteuse… C’est un moins bon temps qu’à Clermont (ndlr : 23’’99). Je ne venais avec de gros objectifs. Je n’avais pas envie, cet hiver, de faire de 400 m, ni de haies, mais j’ai voulu garder le contact avec la compétition. Le 200 est une distance sympa, mais je ne l’ai pas travaillée cet hiver : je ne fais que du travail long. Pour l’instant, je suis dans les temps. »

Pour retrouvez l'intégralité des résultats cliquez ici
Pour retrouver les résultats épreuve par épreuve, cliquez ici

Quelques photos de cette 1ère journée en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
25/06 >  
24/06 >  
24/06 >  
23/06 >  
12/06 >  
29/05 >  
28/05 >  
27/05 >  
27/05 >  
11/04 >  
le reste de l'actualité
24/06 > (2)
24/06 >  
24/06 >  
23/06 > (2)
23/06 > (4)
23/06 >  
21/06 > (4)
20/06 > (4)
20/06 >  
20/06 > (2)
18/06 > (4)
17/06 >  
17/06 >  
17/06 > (1)
17/06 >  
16/06 >  
16/06 >  
16/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
14/06 > (1)
13/06 > (2)
10/06 > (1)
rechercher
Compétitions en direct (5)
Fil
Info
12345
Défi
Perf
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS