MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Chpts de France de Marathon : Baala et Klein, sacrés marathoniens
Commentez cette actualité
Chpts de France de Marathon : Baala et Klein, sacrés marathoniens

Les Championnats de France de Marathon, organisés hier, jeudi 1er mai, dans le cadre du Marathon de Sénart (Ile-de-France), ont accouché de deux superbes vainqueurs. Samir Baala et Laurence Klein se sont en effet imposés avec panache, malgré la résistance de leurs principaux concurrents. Récit.

A l’heure où les premiers brins de muguet commençaient à parfumer les sorties des bouches de métro et des églises, des centaines de marathoniens s’élançaient depuis Tigéry, dans l’Essonne. Le 1er mai, un jour chômé ? Pas forcément pour tout le monde. Les Championnats de France de Marathon, organisés dans le cadre du Marathon de Sénart, ont couronné des lève-tôt plutôt « court-tard », en la personne de Samir Baala (Saint-Louis RC), 33 ans, chez les messieurs et de Laurence Klein (Endurance 72), 38 ans, chez les dames. Au départ, à 9 h, la seconde nommée partait avec la faveur des pronostics, emmenée par son lièvre de luxe coiffé d’un bandana rouge, Dominique Chauvelier. En revanche, chez les hommes, le sociétaire de l’AC de la Haute Meurthe, David Antoine, tentait la passe de quatre, après trois titres remportés en 2004, 2005 et 2007. Mais, jusqu’à l’arrivée de la course, située dans le stade de Combs-la-Ville, le bien nommé Parc des Sports Alain Mimoun, le frère aîné de Mehdi Baala allait rondement mener son affaire. Pour remporter son second titre de champion de France, six ans après son triomphe dans les rues du Havre.

Dans la fraîcheur francilienne, un petit groupe se détachait rapidement, en partant sur des bases d’un peu moins de 2 h 20. Sa composition : Samir Baala, David Antoine et Francis Ingles. Soit le podium final de ces Championnats de France. Malgré un vent tenace, les coureurs suivaient un rythme très régulier. Et c’est finalement au 34e kilomètre que Samir Baala faisait la différence, creusant un petit écart que David Antoine n’allait jamais pouvoir résorber. Au final, il s’imposait dans un joli chrono de 2h19’45, quatorze petites secondes devant le Lorrain. Un temps qui lui offre le record de l’épreuve et qui démontre que les Championnats de France de Marathon sacrent de vrais champions. A l’arrivée, l’Alsacien s’exprimait très vite avec aisance, semblant récupérer avec facilité de ce terrible effort. Une impression trompeuse puisque, quelques minutes plus tard, il peinait à enfiler un bas de survêtement, tiraillé par des quadriceps douloureux. Ces premiers mots s’adressaient à son dauphin : « On s’est livré à un beau mano à mano avec David, racontait-t-il. Je tiens à lui tirer mon chapeau. On est de vrais amis. Hier soir, on a même mangé ensemble. » Et sa course ? « Au départ, j’ai été un  peu surpris. Tout s’est très vite décanté. Au 32e kilomètre, je n’étais pas super. Et au 34e, j’étais beaucoup mieux. Ca a changé du tout au tout. J’ai eu le petit plus qui m’a permis de l’emporter. »

Radieuse, Laurence Klein l’était tout autant en franchissant la ligne d’arrivée. Grâce à son lièvre métronome, Dominique Chauvelier, elle a abaissé son record personnel de près de sept minutes. Et, avec un vent plus clément, elle serait sans doute passé sous la barre des 2 h 40. A sa victoire s’ajoutait la 2e place de sa coéquipière d’Endurance 72, Stéphanie Briand, auteur d’un très beau retour dans la dernière partie de la course, Béatrice Céveno complétant le podium. « J’avais envie de faire de belles choses sur marathon, souriait à l’arrivée la nouvelle championne de France. Dominique m’a redonné confiance sur cette distance. Lors des dix premiers kilomètres, je n’avais pas de belles sensations. Mais je me suis ensuite sentie de mieux en mieux. Moralement, je me suis accrochée à de petits rappels. J’ai pensé à mes enfants qui m’avaient envoyé des textos d’encouragement avant la course. » Mais, pour tout dire, à l’arrivée, c’était toute la grande famille de la course sur route qui se réjouissait des victoires de Samir et de Laurence. Deux authentiques et passionnés coureurs, au palmarès désormais à la hauteur de leur volonté.

A Combs-la Ville, Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici
Les podiums en cliquant ici

Quelques photos en cliquant ici

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
02/03 >  
01/03 >  
29/02 >  
25/02 > (1)
23/02 > (4)
22/02 >  
16/02 > (1)
15/02 >  
09/02 >  
08/02 > (8)
le reste de l'actualité
14/08 >  
13/08 >  
12/08 > (2)
12/08 > (4)
11/08 > (3)
10/08 > (2)
03/08 >  
31/07 > (4)
31/07 > (1)
28/07 >  
27/07 >  
23/07 >  
22/07 > (1)
20/07 >  
20/07 > (2)
20/07 >  
17/07 > (1)
15/07 > (1)
13/07 >  
11/07 > (2)
10/07 > (1)
10/07 >  
09/07 >  
08/07 > (1)
02/07 >  
rechercher
Athlé
Estival
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS