MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Tamgho, l’excellence comme credo
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle : Tamgho, l’excellence comme credo

Pour son troisième concours de la saison, Teddy Tamgho a, une fois n’est pas coutume, brillé lors de la première journée des Championnats de France Elite. Avec 17,44 m, il confirme sa régularité dans l’excellence. Seul bémol : une talonnade qui l’a obligé à arrêter son concours au bout de quatre essais. Le sprint a été marqué par deux victoires en forme de demi-surprises avec les titres de Cindy Billaud sur 60 m haies (8’’14) et d’Emmanuel Ngom Priso sur 60 m (6’’63). Récit

Pas forcément dans un très grand jour, pas forcément dans une de ces ambiances de folie qu’il affectionne tant, Teddy Tamgho a fait aujourd’hui le métier à Liévin. Ce qui signifie désormais, pour lui, un saut propre à 17,44 m au 4e essai. Impressionnant. Et prometteur à deux semaines des Championnats d’Europe indoor. Avant cette belle performance, le bondissant triple sauteur du Ca Montreuil 93 avait eu besoin de trois sauts pour se régler et entrer véritablement dans son concours. La faute à une course d’élan mal réglée, un triple bond mordu et un dernier saut avorté. Un manque d’engagement pour débuter qui pourrait lui être fatal lors d’un grand championnat international puisque les qualifications s’y jouent au meilleur des trois essais. Le champion du Monde junior 2008 saura à n’en pas douter tirer profit de cette nouvelle expérience lors des Championnats d’Europe indoor, dans deux semaines. Seule inquiétude : une talonnade persistante qui l’a fait stopper son concours au bout de quatre essais et qui va l’obliger à mettre la pédale douce à l’entraînement dans les jours qui viennent. Ces championnats de France ont par ailleurs confirmé la densité du triple saut français avec deux autres athlètes tout proches des 17 m : Karl Taillepierre (2e avec 16,94 m) et Jules Lechanga (3e avec 16,91 m).

Ngom Priso fou de joie
Le poids féminin ne peut pas se targuer d’un tel réservoir. Mais, avec Laurence Manfredi et Jessica Cerival, il compte deux athlètes régulières et ultra dominatrices au niveau national depuis plusieurs saisons. Manfredi a d’ailleurs eu le plaisir d’être la première athlète à valider son billet pour Turin. Avec la manière puisque la lanceuse de poids du Gap Hautes Alpes Athlétisme a expédié son engin au-delà des 18 m au sixième et dernier essai (18,08 m). Expérimentée, elle est montée en puissance au fil du concours pour finalement réaliser son meilleur jet de la saison in extremis et devancer son éternelle adversaire Jessica Cérival (17,04 m).  Il y a deux ans, lors des Championnats d’Europe à Birmingham, la recordwoman de France (18,69 m en 2000) avait pris une superbe 5e place avec 18,02 m. La voix à suivre est déjà toute tracée…
A 40 ans, Patricia Girard a déjà connu les joies de l’or européen par deux fois sur 60 m haies, en 1996 et 1998. Mais elle a dû subir aujourd’hui la loi de la jeunesse puisqu’elle n’a pas remporté un énième titre national. Cindy Billaud, pourtant beaucoup moins bien partie que son aînée, est revenue impitoyablement sur les derniers obstacles. Résultat : un second titre de championne de France pour la hurdleuse de l’US Créteil en 8’’14, dix centièmes devant Patricia Girard. Mais elles confiaient toutes deux leur déception à la vue des chronos, après avoir été perturbé par de longues minutes d’attente avant la finale.

Des réactions qui contrastaient avec celle d’Emmanuel Ngom Priso. Le sprinteur naturalisé français en 2008 après de longues années d’attente était fou de joie après sa victoire sur 60 m. Son premier titre national, qui plus est devant le grand espoir du sprint tricolore Christophe Lemaître. Parti comme une balle, Ngom Priso a survolé la course sans se crisper. Au contraire de Christophe Lemaître qui, après un départ très poussif, n’a pas réussi à se relâcher. Le sociétaire de l’AS Aix-les-Bains en criait de rage une fois la ligne d’arrivée passée. Il aura, à n’en pas douter, de multiples occasions de se rattraper. 
Elisabete Ribeiro Ansel à la perche (4,15 m) et Haoua Kessely à la longueur (6,41 m) se sont, elles, couvertes d’or pour la première fois. Quant à Abdoulaye Diarra, il a accroché un second titre à son escarcelle à la hauteur. A noter également le titre sur 3000 m marche de Christine Guinaudeau en 13’19’’09, dans une course remportée par la Polonaise Sylwia Korzeniowska (13’12’’21). Sans oublier la victoire à domicile de la locale du Lille Métropole Athlétisme Maria Martins sur 1500 m (4’16’’94), en tête de bout en bout.
 
Il n’y avait pas que des finales, aujourd’hui, dans le superbe écrin de Liévin. Les séries du 400 m ont ainsi permis à plusieurs athlètes de se mettre en évidence. On pense tout particulièrement à Yannick Fonsat, vainqueur de sa course en 46’’97. Après un départ très rapide (21’’84 au 200 m), le sociétaire du Lagardère Paris Racing a su contenir le retour de Brice Panel dans la dernière ligne droite. En descendant sous les 47’’, il se positionne comme un candidat crédible à la victoire en finale. Mais ses adversaires n’en entendront pas de cette oreille. A commencer par Leslie Djhone, relâché en série (47’’17), et Yoann Decimus, très régulier depuis le début de la saison hivernale et impérial en début de soirée (47’’30). Il va y avoir du spectacle demain…

A Liévin, Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Ils ont dit :

Teddy Tamgho, vainqueur du triple saut avec 17,44 m : « J’ai essayé d’assurer mes sauts car j’avais mal au talon. Mes premiers essais, c’était un peu du n’importe quoi. Le coach m’a dit : si tu as mal, tu n’en fais qu’un et tu arrêtes.  Au début, je n’étais pas vraiment dans le concours. J’ai gâché trois sauts. Mais c’est l’expérience qui rentre. Et quand j’ai vu les performances de Jules (Lechanga) et Karl (Taillepierre), je me suis dit qu’il allait falloir y aller. »

Leslie Djhone, vainqueur de sa série du 400m en 47''17 : « J’ai couru placé. Je n’ai pas voulu forcer et je n’ai d’ailleurs pas trop pioché. En finale, j’aurai un meilleur couloir et, en salle, ça joue beaucoup. Donc on verra… En tout cas, je ne serai pas à Turin, ni pour le 400 m, ni pour le relais 4 x 400 m. Je ne suis pas prêt. »

Laurence Manfredi, vainqueur du lancer du poids avec 18,08 m : « Je suis allée crescendo dans le concours. On a beau faire de la compétition depuis quinze ans, il y a toujours cet espèce de stress avant les Championnats de France. Il faut aller chercher un titre. Heureusement, la maturité, ça aide ! Je n’ai jamais été une bête d’entraînement, ça me fatigue. Mais j’ai toujours été forte en compétition. J’ai battu des records de France lors des Championnats de France, des Mondiaux… Je suis capable de réaliser des performances lors des grands rendez-vous. J’irai à Turin comme à Birmingham il y a deux ans, c'est-à-dire sans complexe. »

Emmanuel Ngom Priso, vainqueur du 60 m en 6’’63 : « Je suis très content. J’avais réalisé mon meilleur temps en début de saison et je n’arrivais plus à m’en approcher depuis. Ça devenait rageant. J’avais vraiment envie de faire quelque chose aujourd’hui. Christophe (Lemaître) a encore tout l’avenir devant lui. Bravo à lui et à tous les relayeurs du 4 x 100 m présents aujourd’hui ! »

Haoua Kessely, vainqueur du saut en longueur avec 6,41 m : « Je suis super heureuse. J’ai mordu cinq sauts car j’ai voulu prendre des risques après mes 6,41 m. Je savais que je pouvais réaliser un tel saut mais je ne pensais pas qu’il viendrait si tôt. Remporter ce premier titre de championne de France Elite est quelque chose de très important pour moi. »

Cindy Billaud, vainqueur du 60 m haies en 8’’14 : « Sans l’attente, il y aurait eu aussi un chrono au bout. Mais je suis contente, j’étais avant tout venue pour gagner. J’ai pris comme d’habitude un très mauvais départ mais j’ai fini très fort. »

Retrouvez régulièrement ci dessous tous les résultats et photos de cette journée :
Cliquez ici pour le programme détaillé de ces deux journées
Pour consulter l'ensemble des résultats, cliquez ici
Retrouvez quelques photos de la 1ère journée en cliquant ici

Et surtout, cette année en exclusivité, retrouvez, dès lundi soir, sur AthleTv.com les vidéos des meilleurs moments de ces championnats de France.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/11 > (1)
13/11 >  
25/10 >  
25/10 >  
18/10 >  
18/10 >  
28/09 > (3)
27/09 >  
20/09 >  
19/09 > (1)
le reste de l'actualité
26/11 >  
24/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
19/11 > (1)
19/11 >  
16/11 > (1)
12/11 > (1)
11/11 >  
10/11 > (1)
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
07/11 >  
03/11 > (1)
03/11 >  
02/11 >  
02/11 >  
29/10 >  
27/10 > (2)
26/10 > (4)
26/10 >  
25/10 > (5)
25/10 >  
rechercher
Fil
Info
22/09 (12h17)
Histoire (par la CDH) : Le marathon de Neuf-Brisach
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
06/09 (11h38)
La Fédération Luxembourgeoise d’Athlétisme (FLA) recherche
03/09 (21h44)
Meeting National de la Roche sur Yon (P-L) : les résultats
03/09 (09h02)
Le Castres Athlétisme recrute
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS