MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Diagana athlète de l’année 2002
Commentez cette actualité

Les lecteurs d'Athlétisme Magazine ont tranché : ils ont élu le champion d'Europe du 400 m haies athlète de l'année.

Le verdict est donc tombé. Le scrutin fut serré, incroyablement serré jusqu'aux derniers bulletins de vote. Vous êtes des centaines à avoir voté, faisant de l'opération un beau succès. Et vous avez finalement choisi de désigner Stéphane Diagana lauréat du prix " Athlétisme Magazine ", premier du nom, pour l'année 2002. Le hurdleur devance donc d'un souffle (52 points très exactement sur près de 2000 récoltés) la sprinteuse Muriel Hurtis. Sur leurs talons, Mehdi Baala leur a longtemps tenu tête. Chacun des trois champions d'Europe individuels de l'été aurait d'ailleurs mérité mille fois de remporter cette distinction. Espérons que la deuxième élection de l'athlète de l'année, dans douze mois, donnera lieu à une bataille aussi serrée que la première. Qu'elle accouchera d'un aussi beau champion que Stéphane Diagana, et que vous n'aurez comme cette année que l'embarras du choix au moment de remplir votre bulletin de vote. Cela signifiera que la France a réussi son pari et ses championnats du monde...

Cyril Pocréaux pour athle.com

Retrouvez tous les reportages, interviews concernant l'athlétisme et tous les résultats du prix Athlé Magazine en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l'athlétisme français !

1

DIAGANA

1916 points

2

HURTIS

1864

3

BAALA

1636

4

MONTEBRUN

672

5

SIDIBE

600

6

SGHYR

566

7

BENOIT Z

375

8

GIRARD

317

9

TAHRI

227

10

GABELLA

212

11

MAAZOUZI

157

12

FELIX

134

13

DJHONE

97

14

MESNIL

88

15

BOSLAK

87

16

LANGLOIS

73

17

RAQUIL

62

18

ARON Haydi

61

19

CHOUKI

50

20

N’THEPE

46

21

EL FASSI

45

22

BELKACEM

44

23

POISSONNIER

40

24

AISSAT

32

25

COMBE

31

26

DOUCOURE

30

 

HERNU

30

28

OUALI

27

 

EZEH

27

 

ARRON Christine

27

31

DALLENBACH

25

32

FERGA

24

33

EL HIMER

17

34

KAPEK

15

35

SDIRI

13

 

DOMENECH

13

 

BANGUE Frédérique

13

 

FIGERE

13

39

GALFIONE

12

40

BARBER

11

 

4X100 F

11

42

ROBERT MICHON

10

 

FETIZON

10

 

FAVRETTO

10

45

VILI

9

 

DIA

9

47

ESSAID

6

 

GROUSSELLE

6

49

OLIVARES

5

 

DESPRES

5

 

MANFREDI

5

 

FONTAINE

5

 

4X400 H

5

54

RAMALALANIRINA

4

 

PRUAL

4

 

OLIVERAS

4

 

DESERT

4

 

POGNON

4

 

GILET

4

 

BEHAR

4

 

4X400 F

4

62

LAVANNE

3

 

FILET

3

 

WADE

3

 

THOMAS

3

 

CHARMANT

3

67

RETEL

2

 

MARTIN Julie

2

 

COLLONVILLE

2

 

LAHSSINI

2

71

YVELAIN

1

 

KEITA

1

 

BAALA Samir

1

 

BARRE

1

 

LACASSE

1

 

LE DAUPHIN

1

 

OUAADI

1

 

NIARE

1

 

CIOFANI

1

A la loupe :

- Quelques chiffres :
Fallait-il vraiment en douter ? Mehdi Baala, Muriel Hurtis et Stéphane Diagana ont tout raflé, ou presque, lors de cette élection. Sur les centaines de bulletins que vous nous avez fait parvenir par courrier, par Internet ou par fax, tous ou presque les plébiscitent. Dans le détail, 92% d'entre vous ont cité Muriel Hurtis dans leur vote, à l'une des huit places de finaliste. Un chiffre rigoureusement identique à celui de Stéphane Diagana. Quant à Mehdi Baala, vous êtes 87% à l'avoir inscrit sur votre bulletin.
Stéphane Diagana a été désigné premier par 39% des votants, annonçant ainsi sa victoire finale. 31% des votants, près d'un sur trois, ont placé Muriel Hurtis en tête du scrutin. Enfin, vous êtes 17% à avoir désigné Mehdi Baala comme le numéro 1 de la saison. A eux trois, les champions d'Europe de Munich monopolisent donc 88% des suffrages. On peut d'ailleurs constater que la campagne allemande, rendez-vous majeur de la saison, a pesé lourd dans vos choix. Les médaillés individuels de Munich (nos trois champions plus Manuela Montebrun et Ismaïl Sghyr) occupent en effet 5 des 6 premières places. Seule Odiah Sidibé est parvenue à se glisser dans le club… tout en étant elle-même championne d'Europe avec le relais. Sa dernière ligne droite sur le Stade Olympique n'y est sans doute pas pour rien.
Quelques athlètes ont toutefois eu l'honneur d'être désignés, une fois au moins, comme lauréats. Leurs noms ? Aimé Issa N'Thépé (20è) et sa belle saison sur 100 m ; Grégory Gabella (10è) et son coup d'éclat, à Annecy, lors de la Coupe d'Europe ; Benoît Z (7è), vainqueur du marathon de Paris ; Denis Langlois (16è), plus que jamais chef de file de la marche française ; Leslie Djhone (13è), qui s'est découvert un avenir somptueux sur 400 m ; et enfin de Bob Tahri (9è), impérial au meeting de Saint-Denis, et dont la côte d'amour ne se dément pas auprès du public.
A noter, encore, que sur 79 athlètes cités, 31 sont des femmes : la parité est plutôt bien respectée en athlétisme. Pour ce qui est des grandes familles de disciplines, celle du fond et du demi-fond est plébiscitée : plus du tiers des athlètes cités (34,2% pour être précis) en font partie. Suivent dans l'ordre le sprint (21,5% des athlètes cités en sont des spécialistes), les sauts (13,9%), les lancers (11,4%), les épreuves combinées et les haies (7,6% chacune) puis la marche (3,8%).

- Ne pas oublier :
La saison ne s'est pas limitée aux championnats d'Europe : c'est ce que nous rappellent les bons classements de Romain Mesnil (14è) et de Driss Maazouzi (11è), malheureux ou absent en Allemagne. Le premier avait remporté le meeting Golden League de Paris Saint-Denis, alors que le second avait établi à Monaco, fin juillet, un nouveau record de France du 1500 m

- Pas payés :
Ils sont quelques-uns, toutefois, à pouvoir s'estimer déçus de leur classement. La place de Mélina Robert-Michon ne récompense pas vraiment son record de France du disque. Sans doute qu'Yves Niaré, remarquable de régularité au poids cette saison, aurait mérité mieux. De même, on peut constater que le dicton " Loin des yeux, loin du cœur " s'applique dans l'espace comme dans le temps. Le titre de championne d'Europe de cross de Yamna Belkacem, obtenu en décembre 2001, vous a apparemment semblé bien éloigné. Idem pour les records de France du Guadeloupéen Jean-Claude Retel (au disque) ou de Florent Lacasse (800 m en salle)…

- Juniors :
Les juniors ont également eu droit à leurs nominations. Avec 45 points et la 21è place au général, le Catalan Nadir El Fassi, vice-champion du monde du décathlon à Kingston, arrive en tête de sa catégorie. Il est suivi par Ladji Doucouré (26è, 30 points), Vincent Favretto (42è, 10 points), Bertrand Vili (45è, 9 points) et Gwendoline Desprès (49è, 5 points).

- Famille :
Deux membres de la même famille figurent au classement. Ils sont d'ailleurs les seuls à présenter cette particularité. Vous avez trouvé ? Il s'agissait bien sûr des frères Baala, le champion de France du marathon parvenant à se glisser dans vos votes, quelques places derrière le champion d'Europe du 1500 m il est vrai.

- Sympa :
Le classement, on le savait, ne reposerait pas uniquement sur des critères objectifs de performances. La présence de Christine Arron, d'Eunice Barber ou de Frédérique Bangué au palmarès est un clin d'œil sympa qui prouve que, pour s'être quelque peu éloignées des pistes cette année, ces dames n'en restent pas moins dans vos cœurs.

- Inséparables :
Il est des couples qu'on ne sépare pas facilement. Ainsi en est-il du duo des " jumelles " en équipe de France de cross, Elodie Olivarès et Carmen Oliveras, qui se suivent au classement. Quant à Nicolas Figère et Yann Domenech, voisins de chambrée à l'Insep, ils se retrouvent carrément sur la même ligne…

- Eux aussi :
On l'avait annoncé, vos votes pouvaient aller à chaque athlète, en fonction du plaisir qu'ils vous avaient procuré cette saison. Certains l'ont bien compris et ont profité du scrutin pour envoyer des clins d'œil à leurs camarades des pistes. A remarquer en particulier le club de l'Athlé Saint-Julien, terre d'Ekiden, qui s'est mobilisé (c'est peu dire) en faveur des siens. Voici donc le classement de ces athlètes qui mérite, eux aussi, d'être mis en avant. Tout simplement parce qu'ils construisent jour après jour, pierre après pierre, l'athlétisme français. Anonymes ? Pas forcément. Une certaine Joalsiae Llado (Saint-Julien, bien entendu) figure au tableau d'honneur. En attendant de retrouver d'autres sommets ? Le classement : 1) Patricia Farget (AS Saint-Julien), 136 points. 2) Lacombe, 86. 3) Docouto, 84. 4) Roy, 82. 5) Shaffner, 70. 6) Llado, 46. 7) Gerdil, 41. 8) De Prêt, 39. 9) Morand, 28. 10) Deloy, 8. 11) Tahraoui, 7. 12) N'Zola, Kechi, Mastin, Lallemand, 6. 16) Grandpierre, 5. 17) Jeannot, 4. 18) Durand, 3. 19) Sarat, Lastenet, Devero, Favre, 2. 23) Lalond, Guégan, Tabourier, Thomas, 1.

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/08 > (1)
05/08 >  
28/07 >  
22/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
08/07 >  
04/07 >  
01/07 > (2)
01/07 >  
le reste de l'actualité
11/08 >  
11/08 > (3)
10/08 >  
10/08 >  
10/08 >  
09/08 >  
09/08 >  
08/08 >  
07/08 > (3)
07/08 >  
06/08 >  
06/08 >  
05/08 >  
05/08 >  
04/08 >  
04/08 >  
04/08 > (9)
04/08 > (3)
04/08 >  
03/08 >  
03/08 > (1)
02/08 > (1)
02/08 >  
02/08 >  
01/08 >  
rechercher
Fil
Info
01/07 (08h26)
Retrouvez les start-lists de la finale nationale des Pointes d'Or à Saint-Renan
01/07 (00h00)
L'Agenda de Juillet 2022 ...
30/06 (08h55)
Meeting National à thème d'Halluin (H-F) : les résultats
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS