MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Marie Collonvillé : « L’émotion n’a fait que monter »
Commentez cette actualité
Marie Collonvillé : « L’émotion n’a fait que monter »

Ses adieux à l’heptathlon, lors du Décastar à Talence ce week-end, ont été plein d’émotion. Marie Collonvillé, après plus de quinze années au plus haut niveau, a conclu sa carrière de spécialiste des épreuves combinées (elle va continuer à sauter à la longueur et à la hauteur) avec une treizième place et 5530 points. Mais elle a surtout communié pendant deux jours avec le public. Son public. Avant d’entamer dans un mois un master en construction et développement durable, l’Amiénoise de 35 ans, entraînée par Gérard Vialette, est revenue pour athle.com sur son long et exemplaire parcours. Marie Collonville, ce sont des records personnels à 6350 points à l’ « hepta » et à 1,94 m à la hauteur. Une septième place lors des Jeux olympiques d’Athènes à l’heptathlon et une médaille de bronze au pentathlon lors des Mondiaux en salle en 2003. Sans oublier le premier record du monde de l’histoire au décathlon féminin avec 8150 points. Avec sa gentillesse et son éternelle simplicité, elle occupera toujours une place à part dans le cœur des amoureux des épreuves combinées. Interview.

Marie, comment avez-vous vécu ce dernier heptathlon forcément très particulier ?
J’ai connu deux journées où l’émotion n’a fait que monter. J’ai finalement craqué au lancer du javelot. C’est arrivé d’un seul coup, après le premier essai où le public m’a poussée comme d’habitude. A cet instant, je me suis dit qu’il ne me restait plus que deux lancers et qu’ensuite, le javelot, c’était fini. Mes deux derniers jets ont été hors secteur, je ne pouvais plus lancer. 

A Talence, vous étiez à domicile…
Mes proches étaient tous venus. Mais le public de Talence, je le connais aussi avec mes treize participations à la compétition. J’ai vu grandir les enfants en tribunes. C’est la grande famille du Décastar. Ici, on ne peut pas ressentir de la lassitude.  Lorsque je n’ai pas pu venir, comme en 2007 où j’étais blessée, j’ai déclaré forfait la mort dans l’âme. Le Décastar, c’est génial. On ne retrouve pas cette ambiance ailleurs.

Pourquoi avoir décidé de ne plus participer à des compétitions d’épreuves combinées tout en continuant à sauter ?
Ça a été un choix difficile à faire. Mais je n’arrête pas sur un coup de tête. Après les Jeux, je m’étais donné deux années de transition. Aujourd’hui, il y a de la fatigue physique et morale. Je sens que je ne peux plus progresser à l’heptathlon. Alors qu’au niveau des sauts, les sensations peuvent revenir très vite avec l’expérience.

De quoi va être fait votre avenir ?
A 36 ans, il était temps de faire autre chose. Je reprends l’école dans un mois avec un Master en construction et développement durable. J’ai passé un bilan de compétence qui a abouti sur cette formation qui me correspond bien, moi qui aime la nature tout en étant passionnée par l’habitation. Je suis impatiente de découvrir ce nouveau monde.

Quelles images garderez-vous de votre riche carrière ?
Je retiens surtout ma longévité puisque j’ai participé à mon premier Décastar en 1994. Je rêvais de participer aux Jeux olympiques. On m’en a privée en 1996 et 2000. J’ai réussi à les faire en 2004 et 2008. J’ai eu cette capacité à rebondir. Sinon, il y a mes 1,94 m à la hauteur avec un saut monstrueux et des sensations que je n’ai jamais retrouvées. Je suis une vraie compétitrice. Pas pour bouffer les autres mais pour faire toujours de mon mieux. C’est pour cela que j’aime les épreuves combinées.

Entre vous et le public, il y a eu une belle histoire…
J’ai tout pris pendant ces deux jours à Talence, quel plaisir de signer des autographes à tous ces gamins… On donne mais on prend aussi beaucoup au Décastar. Cet heptathlon, c’était pour remercier tous ces gens qui m’ont soutenue, ces fidèles.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Retrouvez la biographie de Marie en cliquant ici

Tous les résultats du Décastar en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
17/04 >  
28/03 >  
13/03 > (3)
04/03 >  
25/01 >  
24/01 >  
02/01 >  
11/12 > (1)
06/12 >  
01/12 >  
le reste de l'actualité
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (3)
12/07 >  
12/07 >  
12/07 > (1)
12/07 >  
11/07 > (1)
10/07 >  
09/07 > (1)
09/07 >  
09/07 > (10)
08/07 >  
07/07 >  
07/07 > (9)
07/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
05/07 >  
05/07 > (4)
04/07 >  
01/07 > (3)
30/06 > (1)
30/06 > (4)
29/06 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS