MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Bien plus que des espoirs
Commentez cette actualité
Bien plus que des espoirs

La première journée des Championnats de France des Jeunes, organisés dans le superbe stade couvert d’Aubière, a été marquée par le magnifique record de France espoirs de Christophe Lemaitre sur 60 m en 6’’55. Dans la foulée de l’Aixois, Benoît Maxwell a, lui, égalé le record de France espoirs de la longueur avec 7,91 m. Récit d’une après-midi particulièrement dense et riche de promesses.

Christophe Lemaitre n’est pas le sprinteur le plus expansif de l’athlétisme français, loin s’en faut. Mais en début de soirée, à l’arrivée de la finale du 60 m, il a longuement exulté. Un cri, les bras qui se lèvent puis un deuxième sprint vers la ligne de départ sous l’ovation d’un public forcément conquis : l’Aixois a fait le show. Et pas pour rien. En 6’’55, il a effacé d’un centième un des plus beaux records de France espoirs, que détenait Bruno Marie-Rose depuis 1987. Un chrono finalement conforme à ses 10’’04 réalisés sur 100 m l’été dernier et qui le situe actuellement à la cinquième place des bilans mondiaux indoor (et à la première au niveau européen). Mais qui, quelques minutes après sa course, ne suffisait pas à le convaincre d’effectuer le voyage jusqu’à Doha pour les Mondiaux en mars. Le film de ce 60 m record : D’abord un excellent départ qui lui permettait d’être aux côtés de Yannick Lesourd dès la fin de la phase de poussée. Puis un deuxième 30 m comme il sait si bien les faire, dans un mélange de relâchement et de puissance qui n’appartient qu’à lui. Au final : victoire devant Yannick Lesourd (6’’74) et Martin Lamy (6’’88). Christophe Lemaitre ne s’attendait pas à descendre dès cette année sous les 6’56 de Bruno Marie-Rose. Demain, ce dernier pourrait pourtant peut-être perdre une autre de ses marques de référence, celle du 200 m et ses fameux 20’’36. Un chrono exceptionnel. Sauf que rien ne semble actuellement pouvoir résister à l’élève de Pierre Carraz…

Maxwell frappe un grand coup
Il y avait du beau monde dans les tribunes du stadium Jean Pellez  pour admirer les exploits du recordman d’Europe junior du 100 m. Renaud Lavillenie, le perchiste du Stade Clermontois, était là en voisin. Mais on pouvait aussi croiser dans les coursives de cette superbe enceinte la steepleuse Sophie Duarte et le sauteur en longueur Salim Sdiri. Avant de devenir des pointures internationales chez les seniors, ils sont tous trois passés par le sacro-saint rendez-vous national des jeunes. Et ont donc pu se remémorer avec, forcément, un peu de nostalgie, les douces heures vécues chez les cadets, juniors et espoirs. Le dernier nommé en a d’ailleurs peut-être profité pour observer celui qui sera un de ses principaux adversaires dans deux semaines lors des « Elite ». Car Benoît Maxwell a frappé un grand coup en fin d’après-midi. Dès son deuxième essai, le Clermontois, qui évoluait à domicile, s’est en effet envolé à 7,91 m, devançant ainsi Mickael Berichon (7,77 m) et Kevin Chaffre (7,68 m). Une performance synonyme de record de France en salle égalé, quatorze ans après les 7,91 m de Justin Nkoumazok à Liévin. La barre des 8 m se rapproche pour l’élève d’Alain Tronqual, qui s’est ensuite un peu déréglé dans sa course d’élan. Toujours du côté des sauts mais à la hauteur, Abdoulaye Diarra l’a logiquement emporté avec 2,20 m.

La troisième très grosse performance du jour ? Elle est revenue encore à un espoir, en la personne de Tumatai Dauphin. Le colosse s’est approché à trois centimètres du record de France de sa catégorie détenu par Yves Brouzet avec un jet à 18,84 m. De plus en plus rôdé à la technique en rotation, il devrait faire bientôt voler en éclat la barrière des 19 m et confirmer son rôle de trublion chez les seniors derrière Yves Niaré et Gaëtan Bucki. 
On retiendra également chez les espoirs les 8’’27 d’Aisseta Diawara sur 60 m haies, un petit centième devant Solène Hamelin. Toujours chez les hurdleuses, la junior Sandra Sogoyou a marqué les esprits en s’imposant facilement en 8’’36. Sur 60 m, si Christophe Lemaitre a éclipsé tous les autres athlètes, d’autres sprinteurs se sont illustrés à l’image de Flavien Bilounga Ngono et Benjamin Georg, premier et deuxième chez les juniors dans le même chrono (6’’83). Ou encore de Ken Romain, vainqueur chez les cadets en 6’’93. Chez les femmes, le 200 m n’a pas donné lieu à des courses aussi denses même si le duel entre la spécialiste du 400 m Floria Guei et Emilie Gaydu, finalement remporté par la première nommée en 24’’09 grâce à un joli retour, valait le coup d’œil. Au terme d’une journée décidément très fournie en performances, il faut également citer les 13,79 m de l’espoir Haoua Kessely au triple saut, son nouveau record personnel. Ou encore les 2,10 m à la hauteur du spécialiste des épreuves combinées, l’impressionnant junior Kevin Mayer. Ces Championnats de France 2010 sont d’ores et déjà un grand cru. Surtout que la deuxième journée de compétition, marquée par l’entrée en lice du tout frais recordman de France junior du 60 m haies Pascal Martinot-Lagarde ou encore le duel entre Yannick Fonsat et Mame-Ibra Anne sur 400 m espoirs, a toutes les chances d’être du même tonneau.

A Aubière, Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Vous pouvez retrouvez les résultats épreuve par épreuve dans le live de la colonne de droite ou bien en cliquant ici

Les résultats complets sont consultables ici

Pour voir quelques photos de la première journée, cliquez ici

Ils ont dit :

Coralie Glatre, championne de France espoir du poids avec 14,28 m : « J’avais un problème de régularité en début de saison que j’ai réussi à résoudre aujourd’hui. Je fais trois jets à plus de 14,20 m. Mais je sais que je peux lancer plus loin. J’ai 15 m dans les pattes mais ça n’était pas encore pour aujourd’hui. Je vais tout faire pour y arriver aux Elites. »

Ianis N’Debi, champion de France du saut en hauteur cadet avec 2,03 m : « Je n’étais pas vraiment dedans au début du concours. Je manquais de pêche et puis, à partir de 1,99 m, quand j’ai vu que deux autres athlètes étaient passés, je me suis bougé. Je ne suis pas au niveau de mon record personnel (2,07 m) mais ça n’est pas grave. Remporter le titre, c’était le plus important aujourd’hui. »

Sokhna Galle, championne de France cadette du triple saut avec 12,55 m : « Je suis contente d’obtenir ce titre alors que je découvre la catégorie cadette. Mais je suis un peu déçue par mon dernier essai. J’ai sauté comme une spécialiste de la longueur sur mon premier « cloche » ce qui m’a empêché de terminer mon saut. Le podium a été très disputé, ce qui était motivant. Cet été, il y aura encore une belle bagarre.»

Camille Renaudet, championne de France espoir du saut à la perche avec 4,10 m : « Je suis surprise par cette victoire car, en ce moment, concilier études et sport est un peu difficile pour moi. Je suis en effet en PE1, c'est-à-dire que je prépare le concours pour être professeur des écoles. J’étais un peu sur la pente descendante ces dernières semaines mais l’esprit de compétition est revenu. Ça a été beaucoup d’émotion. J’avais déjà été championne de France en 2004 mais chez les cadettes. Pour ma dernière année espoir, je voulais vraiment ce titre. »

Haoua Kessely, championne de France espoir du triple saut avec 13,79 m : « C’est une super performance. Je bats mon record personnel dès le début du concours, ce qui m’a permis d’enchaîner après sans pression. Maintenant, l’objectif pour la suite de la saison va être de conserver mon titre aux Championnats de France Elite à la longueur. Et puis pourquoi ne pas m’emparer aussi de celui du triple saut, même si je ne serai pas la favorite. »

Tumatai Dauphin, champion de France espoir du lancer de poids avec 18,84 m : « Je suis content de mon concours et de mon jet à 18,84 m. Il y avait une super ambiance sur l’aire de lancers. Je bats mon record personnel mais j’aurais voulu battre le record de France. Il ne me manque que 3 cm pour égaler les 18,87 m d’Yves Brouzet. J’espère le faire tomber aux Elites. »

Jayson Delion, champion de France junior du saut en longueur avec 7,50 m : « J’avais un peu mal au dos avant d’arriver. Mais les Championnats de France sont un événement important alors j’ai mis cette douleur de côté pour entrer à fond dans mon concours. Je fais un bon premier essai à 7,39 m. Ensuite, d’autres concurrents me sont passés devant avant que je saute à 7,50 m au troisième essai. Ça a été très tendu jusqu’à la fin. »

Laura Sauzedde, championne de France cadette du saut à la perche avec 3,70 m : « J’ai fait un concours parfait. J’ai passé toutes mes barres au premier essai sauf celle à 3,70 m que je franchis au deuxième. Je visais le titre mais j’avais une autre concurrente, Hélène Kong, à peu près du même niveau que moi. Je savais qu’on allait se disputer le titre donc je suis très heureuse de l’avoir emporté. »

Kevin Mayer, champion de France junior du saut en hauteur avec 2,10 m : « Je n’ai plus de voix, je suis malade. Je n’étais pas très bien aujourd’hui donc je suis très satisfait. Je ne m’attendais pas à une telle performance. C’est énorme. Le travail avec mon coach a payé. J’ai clairement franchi un gros palier dans cette discipline. Il me reste encore ici les concours du poids et de la perche ainsi que le 60 m haies. » 

Frédéric Dagée, champion de France junior du poids avec 17,19 m : « Mon concours s’est bien passé. J’espérais lancer à 17,20 m. Je fais 1 cm de moins mais je suis tout de même satisfait. Je ne m’étais pas préparé à fond pour ces championnats mais cet été je vais optimiser ma préparation pour aller aux Mondiaux juniors. Par contre, je n’ai pas apprécié de lancer à l’extérieur du stade principal, dans un gymnase. »

Aisseta Diawara, championne de France espoir du 60 m haies en 8’’27 : « En séries, je me suis mise en jambes. En revanche, j’ai eu chaud en finale. Solène Hamelin (2ème  à un centième) m’a bien poussée. Je suis d’autant plus contente. »

Floria Guei, championne de France espoir du 200 m en 24’’09 : « Je suis super contente. J’étais déçue de mon temps après ma série et ça m’a boostée pour la finale. Il y avait une concurrence importante. J’espérais gagner mais on a toujours un petit doute. En championnat, tout peut arriver. »

Sandra Sogoyou, championne de France junior du 60 m haies en 8’’36 : « Je ne pensais pas faire un tel temps. J’ai amélioré mon record personnel de quatre dixièmes en finale ! C’était complètement inespéré ! J’étais assez fatigué avant la compétition et j’ai bien réussi à gérer l’enchainement des courses. »

Mégane Beaufour, championne de France junior du triple saut avec 12,41 m : « Je me suis blessée il y a deux semaines. J’ai commencé mon concours doucement puis je suis montée en puissance. C’est bien d’avoir gagné dans des conditions comme celles-là. »

Jade Vigneron, championne de France junior du saut à la perche avec 3,95 m : « Je n’avais pas bien commencé ma saison alors je suis très contente de mon concours. Ça a été un subtil jeu d’impasse puis, à la fin, j’ai franchi 3,95 m. Je ne m’attendais pas à sauter aussi haut. Marion Fiack (2ème) était en forme et elle m’a poussée vers le haut. »

Christophe Lemaitre, champion de France espoir du 100 m en 6’’55 : « Je suis très bien parti avec Yannick. Je me suis super bien lancé. Dans les vingt derniers mètres, j’ai tout donné. Et, à l’arrivée, le temps était là.  Ce record était un objectif mais pas pour cette année. Je ne sais pas encore si je prendrai le départ du 200 m demain car j’ai ressenti une douleur à l’adducteur. C’est pour cela que j’avais un strapp. Cette performance laisse présager de très beaux chronos pour cet été. Mais je répète que je ne serai pas à Doha aux Mondiaux en salle. »

Benoît Maxwell, champion de France espoir de la longueur avec 7,91 m :  « Je savais que j’avais cette performance dans les jambes. A Bordeaux, j’avais déjà mordu un saut à plus de 8 m. Je suis tout de même agréablement surpris d’égaler le record de France. Maintenant, il faut que je le pète. Toute ma famille était là ainsi que mes amis. Il faut encore que j’améliore mes réglages au niveau de la course d’élan car j’ai beaucoup gagné en vitesse. »

Propos recueillis par Sarah Duverger et Florian Gaudin-Winer

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/10 >  
18/10 >  
28/09 > (3)
27/09 >  
20/09 >  
19/09 > (1)
13/09 >  
04/09 >  
30/08 >  
30/08 >  
le reste de l'actualité
20/10 >  
19/10 > (1)
18/10 >  
17/10 > (1)
15/10 >  
15/10 > (1)
15/10 > (3)
12/10 >  
11/10 >  
11/10 > (1)
11/10 > (1)
07/10 >  
04/10 >  
04/10 >  
27/09 > (1)
24/09 >  
24/09 > (1)
23/09 >  
20/09 >  
17/09 >  
15/09 > (1)
10/09 >  
10/09 >  
08/09 > (1)
06/09 >  
rechercher
Fil
Info
22/09 (12h17)
Histoire (par la CDH) : Le marathon de Neuf-Brisach
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
06/09 (11h38)
La Fédération Luxembourgeoise d’Athlétisme (FLA) recherche
03/09 (21h44)
Meeting National de la Roche sur Yon (P-L) : les résultats
03/09 (09h02)
Le Castres Athlétisme recrute
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS