MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de Cross : El Himer dans l’histoire
Commentez cette actualité
Championnats de France de Cross : El Himer dans l’histoire

Driss El Himer fait désormais définitivement partie de l’histoire du cross français. Son titre sur l’hippodrome des Terres Noires devant 18 000 spectateurs fait de lui le seul athlète à avoir remporté huit titres, devant Noël Tijou et ses sept victoires dans les années 70. Une 121e édition également marquée par la victoire au scratch chez les femmes de la vétérane Fatima Yvelain devant Christelle Bardelle au sprint.

Driss El Himer était venu à la Roche-sur-Yon pour la victoire. Sur le parcours ensoleillé mais balayé par un vent glacial, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Il est désormais le seul coureur français à comptabiliser huit victoires dans un championnat de France de cross. « Sincèrement, je crois que c’est la plus dure. Maintenant, je me dis que dans 20 ou 30 ans, on se souviendra peut être encore de moi ». Le coureur disait pourtant ne pas avoir trop de jambes. Mais pendant les 11,215 km de la course, personne n’a jamais vraiment douté de sa victoire. Malgré la boue, les faux plats montants, il a toujours été placé et a attendu la dernière boucle pour prendre le large, avant de résister au retour d’Abdelatif Meftah. Il a dédié sa victoire à l’ancien recordman Noël Tijou mais aussi aux habitants sinistrés de région. Deuxième, Abdellatif Meftah a tout tenté pour contrarier les plans du Strasbourgeois. En vain. Troisième place pour Hassan Hirt, qui avait également tenté, tout au long d’une course très rapide, d’accélérer le rythme pour distancer ses adversaires. Mais aujourd’hui, c’était définitivement le jour de Driss El Himer. Par équipe, victoire d’Athleg Provence. Du côté des espoirs,  Hassan Chadhi (Arve Athlétisme Bonneville) s’impose devant Etienne Diemunsch et Abdelatif Hadjam.

Au départ du cross long féminin, difficile de faire un pronostic. On avait appris un peu plus tôt dans la semaine les forfaits de la tenante du titre Christelle Daunay, blessée, et de Sophie Duarte, mal remise d’une grippe, et laissant la place aux outsiders. Christine Bardelle, Sandra Levenez, Maryline Pellen et la vétérane Fatima Yvelain se plaçaient dès le début de course aux avant-postes. Après la première boucle, Christine Bardelle imprimait un rythme soutenu pour tenter de distancer ses concurrentes mais Fatima Yvelain ne lâchait rien. La dernière ligne droite, un faux plat (très) montant et vent de face de 400 m, sera une fois de plus juge de paix. La vétérane de Martigues Sport Athlétisme finissait au bout de l’effort par prendre le dessus sur la sociétaire d’Ales Cevennes Athlétisme. « C’est mon jour ! Je savais que ca allait se jouer entre Christine et moi. Nous étions au coude à coude au bas de la ligne droite, je fais la différence au sprint. Ca ne se joue à pas grand-chose mais je suis devant ! ». Par équipe, victoire de Lille Métropole Athlétisme. Chez les espoirs, Patricia Laubertie (Corrèze Athlétisme) est neuvième au scratch et remporte le titre. Elle devance Clémence Calvin et Louise Guesquière.

Au jeu du cross court, c’est Nouredine Smaïl (Livry Gargan Athlétisme) qui a su le mieux tirer son épingle du jeu. Parti au train dans la deuxième partie de course, il a définitivement lâché ses adversaires : « Je voulais vraiment ce titre après deux ans où j’avais perdu mes chaussures pendant la course. Dans la dernière ligne droite, le bonheur de gagner enfin m’a complètement fait oublier la fatigue et le vent ». Derrière, la bagarre pour le podium entre Olivier Galon et Florian Carvalho tournait à l’avantage du premier. Chez les filles ? La victoire pour Laura Miclo (AC de la Haute Meurthe). La spécialiste du 1500 m était venue à la Roche-sur-Yon pour bien terminer la saison et monter sur la boîte. A 800 m de l’arrivée, elle place une accélération : « Au sprint, je savais que Jennifer Lozano était meilleure que moi. J’avais des jambes, je me sentais bien alors bon je me suis dit pourquoi pas le titre ! ». Jennifer Lozano et la Latifah Essarokh complètent le podium.

Chez les jeunes, les courses ont été serrées et la dernière ligne droite a donné lieu à des finishs de toute beauté. Solenn Riou (Stade Nantais AC), pour son anniversaire, s’offre au sprint son premier titre de championne de France cadette devant  Pauline Bazelle et Nina Habold. Au sprint toujours, le final des juniors filles : voir arriver les quatre premières en deux secondes donne une idée de la lutte. Marjorie Hamelin (US Le Mans) l’emporte devant Estelle Mathias et Léa Plumecocq. Chez les garçons, les courses ont été moins serrées. En cadet, Anas Rhazouani (AMSL Fréjus/Saint Raphaël Athlétisme) a toujours eu une bonne longueur d’avance sur ses adversaires. Soixante-septième l’année dernière, il a créé la surprise en s’arrachant sur ce parcours difficile. « La dernière ligne droite avec le vent de face m’a paru interminable ». Derrière lui, on retrouve Maxime Salmeron et Malik Khadri. Enfin, la course junior, très attendue, n’a pas déçu. Les principaux favoris restaient groupés jusqu’à l’entrée du petit bois où Bryan Cantero (AS Aix-les-Bains) plaçait une accélération. Ses poursuivants n’ont pas pu suivre. Il devance  Tanguy Pépiot et Romain Collenot-Spriet.

Près de 3000 athlètes au total se sont affrontés sur le magnifique parcours de la Roche-sur-Yon. L’année prochaine, le rendez-vous est déjà pris du côté de la Bourgogne, à Paray-le-Monial où l’on espère un aussi beau spectacle.

 Sarah Duverger, pour athle.com

Chpt Entreprise et CNV

- 9h00 Es,Se,Vet Femmes + V3-V4 Hommes CNSE >>> cliquez ici
- 9h00 V2-V3 Femmes + V3-V4 Hommes CNV >>> cliquez ici
- 9h40 V2 Hommes CNV >>> cliquez ici
- 9h40 V1-V2 Hommes CNSE  >>> cliquez ici
- 10h20 course Esp, Sen Hommes CNSE >>> cliquez ici

Retrouvez les résultats complets Entreprise CNSE en cliquant ici

Retrouvez les résultats complets Vétérans CNV en cliquant ici

Chpt HandiSport

- 11h10 course Handisport toutes catégories >>> cliquez ici

Championnat de France FFA

- 11h45 course Vétérans Hommes >>> cliquez ici
- 12h35 course Cadettes >>> cliquez ici
- 13h00 course Cadets >>> cliquez ici
- 13h25 course Juniors Femmes >>> cliquez ici
- 13h55 course Juniors Hommes >>> cliquez ici
- 14h25 course Elite Esp, Seniors, Vét. Femmes >>> cliquez ici
15h05 course Elite Esp, Seniors Hommes >>> cliquez ici
- 16h00 course Cross Court Hommes >>> cliquez ici
- 16h20 course Cross Court Femmes >>> cliquez ici

Retrouvez les résultats complets en cliquant ici

Quelques photos en cliquant ici

Ils ont dit :

Solenn Riou (Stade Nantais AC), championne de France cadette en 17’04 : « Aujourd’hui c’est mon anniversaire alors c’est un très beau cadeau que ce titre de championne de France. Je ne m’y attendais pas, j’espérais une place dans le top 10. En plus, ce n’est pas le genre de parcours que j’affectionne d’habitude. Je préfère quand il y a de grosses côtes, des descentes, de la boue. Mais il m’a bien réussi. »

Anas Rhazouani (AMSL Fréjus/Saint Raphaël Athlétisme), champion de France cadet en 17’07: « Je ne pensais vraiment pas gagner. J’avais terminé 67ème l’année dernière et cette année je suis champion de France. Je prends les devants tôt et ensuite je ne lâche rien. Je me suis vraiment arraché. J’ai trouvé le parcours difficile avec des passages boueux et surtout cette dernière ligne droite en faux plat qui m’a paru interminable. »

Marjorie Hamelin (US Le Mans), championne de France junior en 20’03 : « Je n’en reviens pas d’avoir gagné. Au départ, j’ai failli perdre ma chaussure, je me disais que tout était fini. Le parcours était difficile mais nous sommes toutes à égalité. Les autres ont souffert autant que moi. A la fin, nous sommes quatre sur la même ligne et je donne tout. Les années précédentes, je n’arrivais pas à gérer mon stress alors c’est une vrai satisfaction de gagner aujourd’hui. »

Bryan Cantero (AS Aix-les-Bains), champion de France junior en 21’22 : « Le parcours semble roulant aux premiers abords mais c’est trompeur. Il y a des passages très boueux. Nous étions une dizaine dans le groupe de tête et j’ai mis une accélération à l’entrée du petit bois. Je savais qu’il restait environ 800 m avant l’arrivée. J’ai vu que j’avais fait le trou mais la dernière ligne droite était vraiment longue. Je me suis dit qu’il fallait absolument que je tienne, que ce titre était l’objectif de toute ma saison d’hiver. »

Patricia Laubertie (Correze Athle), championne de France espoir : « Je suis très heureuse. Je venais pour entrer dans le top 10. J’ai pris des risques. Je suis partie plus vite que d’habitude. Je me suis calé dans le groupe de tête ce qui me permettait d’être protégée du vent avant d’être plus isolé sur la fin de course. C’est ma dernière année d’espoir alors ce titre est une belle récompense. L’année prochaine, ce sera plus compliqué. »

Clémence Calvin (Courir à Cusset), deuxième espoir : « J’ai essayé de suivre mon plan de course. Je voulais à la fin de la première boucle être dans les trois premières. Puis j’ai essayé de suivre Patricia mais aujourd’hui elle était vraiment plus forte que nous. Je suis contente de cette deuxième place même si je reste un peu déçue de ne pas garder mon titre. »

Nouredine Smaïl (Livry Gargan Athletisme), champion de France de cross court : « Je suis resté un peu en retrait en début de course pour me protéger du vent. Puis je suis parti, j’ai tenté le coup et ca a marché. Je voulais absolument ce titre. Cela faisait deux fois que je terminais cinquième à cause de problèmes de chaussures alors cette édition, je ne voulais pas la manquer. »

Laura Miclo (Ac De La Haute Meurthe), championne de France de cross court : « Cela a été très rapide. Je suis une pistarde alors ce style de parcours me convenait bien. J’étais venue pour le podium, je ne pensais pas vraiment pouvoir gagner le titre. Mais quand je me suis retrouvée dans le bois avec le groupe de tête, j’ai décidé de placer une accélération. Je savais que Jennifer Lozano avait un meilleur finish que moi. J’avais de bonnes jambes, je me sentais bien, c’est passé ! »

Fatima Yvelain (Martigues Sports Athle), championne de France de cross long sénior et vétérane : « C’était mon jour. Je savais que ca allait se jouer entre Christine Bardelle et moi. La course a été tactique, j’ai attendu la dernière ligne droite pour partir car au sprint je ne suis pas mauvaise et je pensais que je pouvais prendre le dessus. Ca n’a pas manqué. Cela faisait longtemps que j’attendais ce titre alors je suis très heureuse ! »

Driss El Himer (Strasbourg Agglomération Athlétisme), champion de France de cross long sénior : « Cette victoire n’a pas été évidente, je crois même que c’est la plus dure. Je n’avais pas de bonnes jambes et il y avait une grosse densité sur la course. Mais je me suis bien préparé, il n’y avait pas de raison que ça ne marche pas. Ce titre me permet de rentrer dans l’histoire du cross français. C’est merveilleux de se dire que dans 20 ou 30 ans, on se souviendra peut être de moi. Je dédie cette victoire à Noël Tijou et aux habitants de la région. »

propos recueillis par Sarah Duverger, pour athle.com

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/11 >  
16/10 > (4)
18/09 >  
07/09 >  
14/08 >  
25/07 > (3)
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (3)
10/07 > (1)
le reste de l'actualité
01/12 >  
30/11 >  
29/11 >  
29/11 >  
28/11 >  
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
20/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
17/11 >  
15/11 >  
15/11 >  
14/11 >  
10/11 >  
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
06/11 >  
06/11 > (1)
rechercher
Compétitions en direct (1)
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS