MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
200 000 licenciés, un cap symbolique et historique
Commentez cette actualité
200 000 licenciés, un cap symbolique et historique

C’est le samedi 6 mars que le chiffre de 200 000 licenciés a été atteint puis dépassé par la Fédération Française d’Athlétisme. Le fruit d’un long travail s’articulant autour de l’accueil d’un nouveau public, et reposant sur la relance de l’athlétisme de compétition et la structuration des clubs. Illustration avec Bernard Amsalem, Président de la FFA. 

Il s’appelle Victor Humbert, aura ses 12 ans dans quatre jours et porte les couleurs de l’AC Centre Alsace. Ce benjamin est un jeune athlète comme les autres. Enfin presque… Car il n’est autre que le 200 000e licencié de la Fédération Française d’Athlétisme. Un cap franchi pour la première fois ce week-end, et plus précisément samedi, à la veille des Championnats de France de cross. Et qui est aussi symbolique qu’historique, au cœur d’une année 2010 qui verra la FFA fêter ses 90 ans d’existence. Le record établi l’an dernier, avec 193 454 adhérents, avait déjà été dépassé dans le courant du mois de janvier, soit même pas à la mi-saison. C’est donc finalement en toute logique que, près de deux mois plus tard, la barre des 200 000 licenciés a été franchie, alors que nous sommes encore très loin de la clôture de la fin de saison. En prenant un peu de recul, on remarque que les effectifs de la Fédération sont en augmentation constante depuis cinq ans avec une progression de près de 20 % depuis 2005. « Cela confirme la bonne santé de la FFA et de ses clubs, se félicite Bernard Amsalem, Président de la Fédération Française d’Athlétisme. C’est le fruit d’un travail entamé il y a cinq ans et qui s’étend à de nombreux domaines : l’approche de l’athlétisme des jeunes, la visibilité médiatique, l’ouverture de l’athlétisme à la pratique loisir et le dynamisme du running." Résultat : ce sont les catégories Eveils Athlétiques et Vétérans qui enregistrent les plus fortes hausses, avec des progressions impressionnantes (respectivement de 20 % et 15 % environ au total sur les deux dernières années).

La structuration des clubs
Dans les catégories dites de « compétition », et notamment celles où doit se préparer l’avenir comme chez les cadets, juniors et espoirs, la courbe a pendant longtemps été contraire. Mais la tendance commence à s’inverser depuis maintenant plus d’un an.  L’an dernier déjà, toutes les catégories, y compris les plus sensibles, étaient en augmentation, remarque Bernard Amsalem. Ça se confirme cette saison. Nous avons besoin de cette dimension sociétale et populaire de notre sport. L’athlétisme est un sport de diversité. On élargit le cercle des gens qui s’intéressent à notre sport. Si un père vient faire de la marche nordique avec un Coach Athlé Santé, il va peut-être avoir envie d’emmener en même temps son fils à l’école d’athlétisme. On ne peut pas mettre de côté cette opportunité face à la forte concurrence des autres sports proposés et à la régression de l’intérêt pour la performance. »

En cette journée de la Femme, il est également intéressant de constater que le fossé entre le nombre de licenciés hommes et femmes tend à se réduire. Aujourd’hui, la proportion est de 58 % - 42% contre 61% - 39 % en 2005.  Un rééquilibrage qui se fait donc lentement mais sûrement… Au-delà de la volonté fédérale de s’ouvrir à un nouveau public, la progression du nombre de pratiquants est aussi due à la plus grande structuration des clubs, tant au niveau de la formation des dirigeants que de l’encadrement des athlètes. « De plus en plus de clubs s’associent sous forme de regroupements, en particulier dans les agglomérations, développe le Président de la Fédération. C’est salutaire. On ne peut plus gérer l’athlétisme comme dans les années 60. Au niveau des financeurs, et notamment des partenaires publics, les ententes permettent de bénéficier d’une plus forte visibilité. » Pas question pour autant pour l’athlétisme français de se reposer sur ses lauriers. La structuration des clubs doit se poursuivre, tout comme les efforts afin de fidéliser les plus jeunes au-delà de la catégorie minimes. A suivre…   


PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
01/02 > (4)
24/12 >  
22/11 > (5)
13/11 >  
24/09 > (2)
05/09 >  
23/05 >  
01/09 > (2)
02/08 > (1)
13/07 >  
le reste de l'actualité
25/07 >  
24/07 >  
24/07 >  
24/07 >  
22/07 > (3)
21/07 >  
21/07 >  
20/07 > (1)
20/07 >  
19/07 >  
19/07 >  
19/07 > (2)
18/07 >  
18/07 >  
17/07 > (1)
16/07 >  
15/07 > (3)
12/07 >  
12/07 >  
12/07 > (1)
12/07 >  
11/07 > (1)
10/07 >  
09/07 > (1)
09/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS