MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de 10 km : Mezeghrane et Larhiouch au sommet
Commentez cette actualité
Championnats de France de 10 km : Mezeghrane et Larhiouch au sommet

Les Championnats de France se sont déroulés ce dimanche à Vitry-sur-Seine dans le cadre de la vingt-cinquième édition de l’Humarathon. Plusieurs favoris manquaient à l’appel en raison de la paralysie des transports aériens depuis vendredi. Les absents ayant toujours tort, Fouad Larhiouch et Samira Mezeghrane, respectivement vainqueurs chez les hommes en 29’02 et chez les femmes en 34’17, n’ont pas laissé filer l’occasion. Récit.

Comme le dit l’expression consacré, Avec des si, on pourrait mettre Paris en bouteille. Alors autant ne pas refaire mille fois l’histoire de ces Championnats de France de 10 km, qui se sont tenus à quelques encablures au sud de la capitale, à Vitry-sur-Seine. Pendant que quelques têtes d’affiche restaient bloquées sur leurs lieux de stage à l’étranger, la compétition la plus dense du fond français, avec le rendez-vous national du cross, a en effet tenu tout de même toutes ses promesses. Avec, chez les femmes et les hommes, deux scenarii de course diamétralement opposés. Dans l’épreuve féminine, Samira Mezeghrane (EFS Reims Athlétisme) prenait les commandes à près à peine un kilomètre. Une stratégie risquée mais qui allait payer, malgré le retour sur la fin de l’espoir Patricia Laubertie, une jeune athlète au gabarit de poche qu’il faudra suivre de près ces prochaines années. « J’ai pris très vite la course à mon compte, racontait Samira quelques minutes après l’arrivée. Au moment où je suis partie, j’ai juste écouté mes sensations. J’ai relancé dans les derniers kilomètres mais j’avais encore de la réserve. » A l’arrivée, elle coupait la ligne en 34’17, un chrono assez éloigné de son record personnel (32’43) mais qui confirme son retour au premier plan à 30 ans, après quelques années un peu plus difficiles. Deuxième en 34’22, Patricia Laubertie (Corrèze Athlé), 21 ans, mettait, elle, une énorme claque à son ancienne meilleure performance (36’23). Un temps en adéquation avec ses 1h15’33’’ réalisés sur semi-marathon le 28 mars dernier et sa neuvième place au scratch lors des France de cross. Troisième place pour Marie-Amélie Juin (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) en 34’32.

Le festival de la Légion
Dans la course hommes, on allait beaucoup plus se regarder. En particulier entre coureurs de la Légion Etrangère. Cette dernière, facilement titrée par équipes, a en effet totalement écrasé la course. Après un départ sur les chapeaux de roue (2’34 au 1000 m et 5’21 au 2000 m !), facilité par le long faux plat descendant proposé aux athlètes pendant les premiers hectomètres, le rythme faiblissait autour du sixième kilomètre, au moment d’aborder la seule véritable difficulté du parcours, à savoir la côte placée après la mairie d’Ivry-sur-Seine. Après un regroupement, Ruben Iindongo relançait. Mais c’était Fouad Larhiouch qui plaçait l’attaque décisive à trois kilomètres de l’arrivée. Pour l’emporter en 29’01 devant ses « colégionnaires » Iindongo (29’07) et Lahcen Amguil (29’25) alors que, dans la même course, Julien Di Maria (Avia Club Issy-les-Moulineaux) décrochait le titre espoir en 30’30. « C’est mon premier titre après des années d’entraînement, exultait Fouad Larhiouch au pied du podium. J’en ai même pleuré. » Né à Guelmin au Maroc et arrivé dans l’Hexagone il y a six ans, ce dernier a été naturalisé français en 2009 et visera cet été la qualification pour les Championnats d’Europe de Barcelone sur 5000 m. A suivre…

Chez les juniors, le parcours roulant et très citadin ainsi que les conditions climatiques idéales, avec une température douce et agréable, ont fait le jeu de Michael Gras (Pessac AC). Dans la première course de la journée, à laquelle prenaient également part les vétérans, le jeune homme a damé le pion aux anciens en devançant au sprint en 30’54 le premier vétéran français, Taibi Essaid de l’ENA Angers (30’56). Derrière lui, on retrouvait Louis Barreau et son frère jumeau Damien Gras. Noyée dans la masse de la course féminine toutes catégories, la victoire de la junior Eva Federspiel (GA Haut-Saônois) en 37’05 est tout aussi méritante, même si la première vétérane est cette fois très loin devant. Il s’agit de Simone Kuster (Pays de Colmar Athlétisme), dont les 34’51 à 42 ans sont la preuve que le poids des années n’est, cette fois, qu’une expression consacrée.

A Vitry-sur-Seine, Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Résultats complets :
Course Vétérans / Juniors Masculins >>> cliquez ici
Course Femmes (toutes catégories) >>> cliquez ici
Course Espoirs / Séniors Masculins >>> cliquez ici
Tous les résultats >>> cliquez ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
02/03 >  
01/03 >  
29/02 >  
25/02 > (1)
23/02 > (4)
22/02 >  
16/02 > (1)
15/02 >  
09/02 >  
08/02 > (8)
le reste de l'actualité
14/08 >  
13/08 >  
12/08 > (2)
12/08 > (4)
11/08 > (3)
10/08 > (2)
03/08 >  
31/07 > (4)
31/07 > (1)
28/07 >  
27/07 >  
23/07 >  
22/07 > (1)
20/07 >  
20/07 > (2)
20/07 >  
17/07 > (1)
15/07 > (1)
13/07 >  
11/07 > (2)
10/07 > (1)
10/07 >  
09/07 >  
08/07 > (1)
02/07 >  
rechercher
Athlé
Estival
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS