MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Romain Barras : « Je sens que j’ai progressé »
Commentez cette actualité
Romain Barras : « Je sens que j’ai progressé »

Samedi dernier, le 24 avril, Romain Barras était à Tain Tournon pour sa rentrée sur décathlon. Le bilan ? 7671 points. Certains feront la fine bouche en jetant un œil sur le record personnel du Calaisien (8406 points à Arles en 2006). Avant d’apprendre que le finaliste (5e) des Jeux olympiques de Pékin a réalisé cette performance sur dix épreuves en… une heure seulement. Une formule originale, qui permet de voir les épreuves combinées différemment et de faire un point sur son état de forme. Entretien avec un homme pressé.

Athle.com : Romain, pourquoi avoir décidé de prendre part à un décathlon en une heure ?
Romain Barras : En fait, j’en avais déjà réalisé un en 2003, avec 7433 points au final. Le déca en une heure, j’ai toujours aimé cette idée. Cela me correspond bien. Il faut avoir une bonne condition physique, se remobiliser rapidement entre deux épreuves. Cela permet aussi aux spectateurs de suivre une vraie histoire sur une courte durée.

Concrètement, comment une telle épreuve se déroule-t-elle ?
Le chrono démarre au coup de feu de la première épreuve, le 100 m. Ensuite, vous avez une heure maximum pour prendre le départ de la dernière, le 1500 m. Pour les concours, libre à vous de tenter autant d’essais que vous le voulez. Un, deux, trois… J’ai sauté trois fois en longueur, c’était sans doute trop, puis six fois en hauteur. A la perche, j’ai fait des impasses pour réussir très vite 4,90 m et passer directement au javelot, où je n’ai lancé que deux fois.

Quel bilan en tirez-vous ?
Je revenais de trois semaines de stage très dures à Saint-Raphaël puis en Corse, et même si j’avais un peu levé le pied les jours précédents, la fatigue latente était là. Dès le 100 m, j’étais fatigué. Honnêtement, je visais la meilleure performance mondiale en une heure, les 7897 points de Robert Zmelik, champion olympique du décathlon en 1992.  J’étais bien jusqu’au disque, mais je passe un peu à côté, tout comme sur le 1500 m. Là, j’étais vraiment cramé, j’ai terminé en 5 minutes*… (ndlr : au final, les 7671 points de Romain constituent la deuxième meilleure perf française, derrière les 7715 points d’Alain Blondel).

Et qu’avez-vous appris sur votre état de forme ?
Cette compétition permet de lancer ma saison, de voir ce qui me reste à travailler. Je suis tout de même content du total réalisé. L’intérêt d’un décathlon en une heure, avec le stress et la fatigue que cela engendre, c’est qu’un voyant rouge s’allume dès que quelque chose n’est pas stabilisé techniquement. J’ai eu confirmation qu’il fallait que je travaille encore ma course d’élan à la longueur, par exemple. Mais il y a beaucoup plus de points positifs que négatifs. Je sais que je suis bien à l’entraînement.

C’est-à-dire ?
J’ai vraiment progressé sur certaines épreuves, comme le poids, où je viens de porter mon record personnel à 15,72 m. Je suis bien en lancers, en sprint, sur 400 m. Je me sens plus stable. Maintenant, il faut que ça rigole le jour d’un décathlon.

Justement, quand allez-vous vous y frotter à nouveau ?
Je vais déjà couper une petite semaine pour récupérer de petites douleurs musculaires, puis enchaîner quelques meetings, avant de concourir à Götzis (ndlr : en Autriche), les 29 et 30 mai. En espérant y réaliser les minima pour les championnats d’Europe de Barcelone, qui sont fixés à 8100 points.

Barcelone, c’est l’objectif de la saison ?
Oui, celui qu’on a fixé avec le staff qui m’entoure, celui où il faudra être bien si je veux monter sur le podium. La médaille devrait se jouer autour de 8400 - 8500 points.

Le décathlon en une heure, vous retenterez l’expérience ?
Oui, je pense. Si tout se passe bien, si je gère tout parfaitement, je dois pouvoir approcher les 8000 points… Au-delà de cela, à Tain, nous avons tous concouru ensemble, avec mon groupe d’entraînement du pôle de Montpellier. C’était une belle ambiance, et une très bonne expérience pour les plus jeunes.

Propos recueillis par Cyril Pocréaux pour athle.com

* Au cours de son décathlon en une heure, Romain a réalisé les performances suivantes :
11''13 (+2,3) au 100 m, 7,05 m (+1,1) à la longueur, 15,39 m au poids, 1,98 m à la hauteur, 54''68 au 400 m, 14''84 au 110 m haies, 41,94 m au disque, 4,90 m à la perche, 63,09 m au javelot, 4'59''11 au 1500 m.

Retrouvez la biographie de Romain en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
17/04 >  
28/03 >  
13/03 > (3)
04/03 >  
25/01 >  
24/01 >  
02/01 >  
11/12 > (1)
06/12 >  
01/12 >  
le reste de l'actualité
23/05 >  
23/05 > (1)
21/05 > (2)
21/05 > (1)
20/05 >  
19/05 > (2)
18/05 > (6)
18/05 >  
17/05 > (2)
17/05 > (1)
17/05 >  
17/05 >  
16/05 > (1)
16/05 > (1)
15/05 >  
15/05 >  
14/05 >  
14/05 >  
13/05 >  
13/05 >  
12/05 > (4)
12/05 >  
10/05 >  
09/05 >  
07/05 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS