MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Benjamin Compaoré : « Je suis un triple sauteur dans l’âme »
Commentez cette actualité
Benjamin Compaoré : « Je suis un triple sauteur dans l’âme »

Benjamin Compaoré vient de réaliser les minima pour les Championnats d’Europe lors du meeting national D2 d’Amiens grâce à un bond à 17,21 m (vent nul). De bon augure pour le reste de la saison si le champion du monde junior 2006 du triple-saut réussit à éviter les pépins physiques, récurrents depuis deux ans... La saison de l'athlète de Strasbourg Agglomération devrait donc être axée davantage sur la longueur, même si Benjamin Compaoré n’exclut pas de tenter un « coup de poker » au triple saut lors des Championnats de France Elite…

Grâce à votre saut à 17,21 m réalisé hier à Amiens, vous venez de réaliser à la fois votre record personnel et les minima pour les Championnats d’Europe. Racontez-nous votre concours…
Le concours s’est bien passé. Mais je n’ai réalisé que deux sauts, dont un qui ne compte pas vraiment. Je saute en effet à 15,88 m au premier essai, mais je suis loin de la planche et je ne termine pas mon saut. C’est au 2e essai que je réalise 17,21 m, un saut que je dédicace d’ailleurs à mon entraîneur Jean-Hervé Stievenart car Amiens est sa ville natale. Ensuite, j'ai arrêté là mon concours car j’avais mal au talon. Je n’ai donc pas voulu aggraver la douleur.

Justement, où en êtes-vous par rapport aux blessures qui ne vous ont pas épargné depuis l’an dernier ?
C’est vrai que, l’an dernier, j’avais tout coupé au niveau du triple saut. Cette année, à la base, je n’avais pas prévu d'en faire à nouveau, avec l'idée de plutôt privilégier la longueur (ndlr : pour sa rentrée estivale, Benjamin a réalisé 7,73 m à la longueur le 11 juin à Pierre-Bénite)… Mais j’ai sauté hier à Amiens pour faire une performance me permettant de me qualifier pour les Championnats de France Elite. Le problème, c'est que j’ai toujours mal au talon. D’ailleurs, depuis le début de la saison, je n’ai fait aucune séance spécifique ou de bondissements pour le triplesaut. Lors de mon stage à Boulouris en avril, j’ai également eu mal aux adducteurs, et ces derniers m’ont tiré à nouveau il y a trois semaines. Mais j’ai quand même pu réaliser une grosse préparation hivernale axée sur le triple car je visais les Mondiaux en salle de Doha, même si j’ai uniquement sauté aux France au final.

Qu’en est-il de la suite de votre saison ? Pensez-vous faire du triple saut -puisque ce saut vous ouvre des perspectives intéressantes- ou rester à la longueur, comme ce qui était prévu initialement ?
On verra avec mon entraîneur. Tout dépend de la manière dont la douleur évolue. Mais je pense rester à la longueur. Après, la « perf » que j’ai réalisée au triple-saut est encore loin de mon potentiel, donc je tenterai sans doute un coup de poker aux France. Lors de mes deux sorties, je n’ai mis qu’une faible intensité donc j’ai beaucoup de marge. Je ne me suis pas mis de frein mais j’ai été prudent. Du coup, j’ai réalisé les minima au triple-saut en étant très facile et en sautant sur élan réduit.

Avez-vous pu réaliser des séances spécifiques à la longueur, puisque cela n’a pas été le cas au triple-saut ?
Depuis le début de la saison, je n’ai fait que deux séances spécifiques à la longueur, en raison de mes douleurs aux adducteurs notamment. Mais j’ai assez de réserve grâce à la grosse préparation que j’ai réalisée cet hiver. Ensuite, concernant le spécifique et la technique, c'est quelque chose qui vient généralement assez vite chez moi. J’ai de la chance.

Vous vous entraînez avec Jean-Hervé Stievenart, l’ancien coach de Teddy Tamgho. Dans la vie, vous êtes amis mais également concurrents avec Teddy… Comment gérez-vous cela ?
Avec Teddy, mais aussi Olivier Huet, on est amis. D’ailleurs, ils sont venus me voir sauter à Amiens donc ça fait plaisir. Ils ont toujours été là pour me soutenir quand je galérais avec mes blessures. Je leur dois donc en partie ma réussite. Sur un sautoir, c’est sûr que c’est spécial, mais Teddy est un concurrent sans l’être. En fait, il l’est par la force des choses. Mais ce n’est jamais la guerre ! Il y a une forte émulation avec Teddy, Olivier… Teddy est champion et recordman du monde du triple saut donc ça donne envie. Quand il y a de la réussite autour de soi, on est tiré vers le haut.

Le triple-saut masculin est d’ailleurs l’une des disciplines les plus relevées de l’athlétisme hexagonal, avec également Karl Taillepierre, Colomba Fofana… Qu’est-ce que cela vous inspire ?
Oui, et il y a aussi Jules Lechanga ! Même si je ne veux pas trop m’avancer, c’est sans doute l’une des disciplines les plus denses au niveau français... C’est très bien pour la discipline car le triple saut reste souvent dans l’ombre lors des Championnats de France et des meetings. Mais Teddy a tapé du poing sur la table… Parfois, c’est un peu frustrant quand on s’attarde plus longuement pour présenter la finale C d’un 100 m à l’occasion d’un meeting plutôt que de présenter les concurrents d’un gros concours de triple saut. Donc ça fait plaisir pour notre discipline qu’il y ait un tel niveau, et pour l’athlétisme en général, car c’est le sport qu’on aime…

Propos recueillis par Chloé Lauvergnier pour athle.com

Retrouvez la biographie de Benjamin en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

PS
Rédacteur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/07 >  
21/04 >  
04/02 >  
19/01 >  
12/01 >  
14/12 >  
03/12 >  
04/10 >  
23/09 >  
18/05 >  
le reste de l'actualité
17/08 >  
16/08 >  
16/08 >  
16/08 >  
15/08 >  
15/08 >  
15/08 >  
15/08 >  
14/08 >  
14/08 >  
14/08 >  
14/08 >  
13/08 >  
12/08 >  
11/08 >  
11/08 >  
11/08 > (8)
10/08 >  
10/08 > (1)
10/08 >  
09/08 > (1)
09/08 >  
09/08 >  
08/08 >  
07/08 > (3)
rechercher
Fil
Info
01/07 (08h26)
Retrouvez les start-lists de la finale nationale des Pointes d'Or à Saint-Renan
01/07 (00h00)
L'Agenda de Juillet 2022 ...
30/06 (08h55)
Meeting National à thème d'Halluin (H-F) : les résultats
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS