MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Yohann Diniz : « Il faudra débrancher le cerveau »
Commentez cette actualité(3)
Yohann Diniz : « Il faudra débrancher le cerveau »

L’athlétisme français ne va bientôt plus savoir où donner de la tête. Une semaine après la moisson tricolore des championnats d’Europe en salle de Paris-Bercy, Yohann Diniz sera ce samedi, à 8 heures trente pétantes, au départ d’un 50 000 m marche sur piste. Lui aussi à domicile, puisque c’est sur le stade de son club, l’EFS Reims, et sous l’œil des caméras de France 3, qu’il s’attaquera au seul record du monde en plein air détenu par un Français, Thierry Toutain (3h40’57 en 1996). Un nouveau défi pour le marcheur entraîné par Pascal Chirat, sur la route qui doit le mener jusqu’aux JO de Londres. L’occasion, surtout, de partager un grand moment avec sa famille, ses proches, ses camarades de club, ses partenaires et, plus généralement, avec tous ceux qui le soutiennent depuis des années.

Athle.com : Yohann, comment a germé l’idée de vous aligner au départ d’un 50 000 m marche, une épreuve peu pratiquée ?
Yohann Diniz : Ça m’est venu au lendemain de mon titre à Barcelone. J’en ai parlé à Olivier Gui (son manager). C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps. J’avais envie d’offrir un événement à mes soutiens les plus proches. Il y avait déjà le meeting de Reims. Mais c’était toujours pour un 5000 m, soit même pas vingt minutes de course, avec la contrainte de devoir quitter un stage en altitude pour remonter aussi vite. Je ne voyais personne…

Vous avez donc décidé d’évoluer sur la piste du stade Georges Hébert, chez vous à Reims…
Je sais qu’il y a énormément de gens qui me suivent mais qui ne peuvent pas être présents lors des grands événements à l’étranger. Là, tout le monde sera derrière moi. Quand tu es marcheur, tu as toujours besoin d’en faire un petit peu plus, d’apporter une pointe d’originalité pour qu’on parle un peu de toi. Il y avait eu le marathon de New-York en 2007. Il y a maintenant cette tentative de record du monde du 50 000 m. J’espère que ça va marcher !

Un record qui appartient à un Français, Thierry Toutain, depuis 1996 et ses 3h40’57…
Ce record, ce serait la cerise sur le gâteau. Avec une meilleure performance à 3h38’45 sur route, je me dis que je peux le battre. J’en ai bien sûr parlé avec Thierry à l’époque où nous étions proches. Il s’était fait disqualifier lors des Jeux olympiques d’Atlanta et, déçu, avait voulu montrer qu’il était très fort en participant à un 50 000 m marche. Il avait réalisé une grosse performance, que je respecte beaucoup.

Quelle va être votre stratégie de course ?
On va marcher en groupe puisque trois lièvres seront présents (Johan Augeron, le Tunisien Hatem Ghoula et le Polonais Grzegorz Sudol, vice-champion d’Europe du 50 km). A Barcelone, ça été, entre guillemets, une course de confort car j’ai suivi ma stratégie, sans m’occuper des autres. Là, on va m’imposer un rythme. On va partir en 4’24 au kilomètre, soit du 1’37-1’38 au tour. L’idée est de terminer beaucoup plus vite les dix derniers kilomètres. Pascal (Chirat) m’a parlé de 4’20 au kilo. Mais je me connais. Si je me sens très bien, et qu’il y a du monde et de l’ambiance, je pourrai même aller plus vite. A Dudince (en Slovaquie, où il a établi en 2009 son record personnel sur 50 km), j’étais en 4’10 au kilomètre à la fin.

Faire un 50 000 m sur piste, qu’est-ce que ça va changer par rapport à la même distance mais sur route ?
J’en ai déjà fait un. C’était en 2004, à Villemomble. Je n’avais pas réalisé les minima pour les Jeux olympiques d'Athènes. J’avais donc décidé de conclure la saison par un 50 000 m. Mon chrono ? 3h52 (3h52’11). Je me souviens que les 40 premières bornes étaient passées très vite. En revanche, les dix dernières avaient été très, très longues. Mais ça n’était pas le même Yohann qu’aujourd’hui !

Et là, vous avez pu vous tester ?
J’avais prévu de m’entraîner un peu sur du tartan à Albuquerque, où j’ai passé le mois de février. Mais la piste n’était pas en très bon état. J’ai donc juste fait un entraînement au stade de Reims dimanche dernier, pour prendre la température. J’ai pratiquement fait 30 km en séance et ça s’est très bien passé. Je ne sais pas encore trop comment aborder psychologiquement cette course. Mais, en gros, il faudra débrancher le cerveau.

C’est une compétition importante pour vous ?
Je vais donner comme d’habitude tout ce que j’ai pour battre le record du monde. Il ne faut pas non plus se tromper d’objectif. Cette course est un tremplin vers mon vrai but, les Jeux de Londres, où je ne peux pas faire la même chose qu’à Pékin (abandon). Avant, il y aura aussi Daegu l’été prochain. Ce sera l’occasion de marquer son territoire. Le 50 000 m marche de samedi doit, lui, m’apporter de la confiance.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Infos pratiques
- Départ de la course le samedi 12 mars à 8h30, sur la piste du stade Georges Hébert (ouverture des portes à 8h). Arrivée prévue aux alentours de 12h10. Entrée gratuite.
- Retransmission en direct et en intégralité sur www.diniz-le-record.fr et sur champagne-ardenne.france3.fr. Dernière demi-heure de course en direct sur France 3 Champagne-Ardenne.

Retrouvez la biographie de Yohann en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Mathias Gruardet - 12/03 (14h42)
slt, Bravo à Yohann Diniz, il a parfaitement gérer sa course de bout en bout, il est enorme !! Je pense que personne ne pourras battre son record du monde sur piste. Par contre cela est de bonne augure pour les J.O de Londre en 2012, j'espere qu'il nous apportera la plus belle des medaille moi j'y croi apres se record magnifique. Tout espoir est permis ! Encore BRAVO ! Monsieur DINIZ
Jean-yves Loriou - 12/03 (14h05)
Les éloges les plus courtes étant les meilleurs, Chapeau Monsieur, 5’ ce n’est pas rien.
Jean-pierre Heuze - 10/03 (13h39)
@ladministrateur => dans le paragraphe "Un record qui appartient à un Français", son record est de 3h38' et non pas 3h48. dans le paragraphe "Faire un 50 000 m sur piste", c'est JO d'Athènes et pas de Pékin ^_^
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/08 > (1)
16/08 >  
14/08 > (2)
02/08 >  
31/07 > (3)
18/06 > (3)
05/06 >  
22/05 >  
07/05 >  
30/04 >  
le reste de l'actualité
18/08 >  
16/08 > (2)
13/08 >  
13/08 > (4)
11/08 >  
11/08 >  
10/08 >  
10/08 >  
09/08 >  
09/08 >  
08/08 >  
08/08 >  
05/08 >  
05/08 > (7)
30/07 >  
30/07 >  
28/07 >  
27/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
26/07 >  
25/07 >  
25/07 >  
24/07 >  
24/07 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS