MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Emilie Menuet : « Le niveau international est encore très loin »
Commentez cette actualité
Emilie Menuet : « Le niveau international est encore très loin »

Emilie Menuet, la marcheuse de l’AJ Blois-Onzain, a réalisé des débuts tonitruants sur 20 km marche, en améliorant à deux reprises le record de France espoir de Melissa Rodriguez (1h41’16’’ en 2001). D’abord lors des championnats de France à Saint-Renan, mi-avril, en 1h39’16’’. Puis lors de la Coupe d’Europe de marche, à Olhao, en 1h38’33 et avec une vingt-neuvième place à la clé. L’étudiante en première année de kiné, entraînée par Marc Glaudel, peut désormais espérer s’approcher du top 10 lors des championnats d’Europe espoirs à Ostrava (République Tchèque), en juillet. Mais pas question de brûler les étapes.

Athle.com : Emilie, deux records de France espoirs en deux courses, c’est un sacré début de saison…
Emilie Menuet : Je ne m’étais pas vraiment fixée d’objectifs chronométriques en début d’année. Je ne savais pas trop comment j’allais m’adapter à cette nouvelle distance qu’était le 20 km pour moi. En plus, je me suis blessée en février et j’ai donc dû m’arrêter pendant six semaines à cause d’une aponévrosite plantaire au talon droit. J’ai donc été un peu surprise de battre le record de France dès ma première course.

En revanche, c’était clairement votre objectif samedi dernier, lors de la Coupe d’Europe de marche…
Oui, même s’il faisait très chaud et que le temps était très humide au Portugal. Je ne suis pas partie très vite pour éviter de me cramer. A partir du douzième kilomètre, j’ai accéléré progressivement. J’étais un peu seule au début mais, dès le septième kilomètre, j’avais toujours une fille en ligne de mire qui craquait devant moi. J’ai terminé les cinq derniers kilomètres avec une Italienne mes côtés. Ça m’a bien aidée.

Vous étiez encore junior l’an dernier. Vous êtes donc passée en compétition du 10 au 20 km. Comment vous êtes-vous adaptée à cette nouvelle distance ?
J’avais hâte de faire du 20 km. C’est la distance internationale chez les seniors. Au début, c’est vrai, j’avais un peu peur de ne pas tenir jusqu’au bout. Mais, en fait, je me suis rendue compte que ça passait vraiment vite. Avec mon coach, on a rallongé les entraînements spécifiques de cinq ou six kilomètres, en essayant d’y aller progressivement. J’étais bien préparée. Je pense que le 20 km convient bien à mes qualités d’endurance. Je faisais pas mal de cross avant. Et d’ailleurs, j’ai réussi à bien finir lors de mes deux premières courses sur cette distance.

Quels horizons vous ouvre votre début de saison ?
Ces records de France espoir, c’est surtout important pour la suite. C’est encourageant. Mon objectif en début de saison, c’étaient les championnats d’Europe espoirs. Je pensais à une place de demi-finaliste. Je suis maintenant qualifiée. Je ne sais pas trop quel place je peux espérer mais je me dis que terminer dans les douze, c’est envisageable.

Il faudra aller plus vite pour être à la lutte avec les meilleures seniors…
Le niveau international est encore très loin. Mais je me dis que j’ai les moyens de l’atteindre dans trois ou quatre ans. Il faudra alors être au niveau des minima pour les grands championnats, sous les 1h32 sur 20 km. Ce qui ne me semble plus infaisable comme avant.

La marche nécessite beaucoup d’entraînement. Comment vous organisez-vous ?
Je suis en première année dans une école de kiné à Orléans. J’ai réussi à avoir un aménagement d’emploi du temps, qui me permet de la passer en deux ans. Mais j’ai quand même beaucoup de cours. Ça me laisse tout de même un peu de temps pour la récupération. Je m’entraîne six fois par semaine. J’ai un camarade d’entraînement, Aymeric Lacombe, que je retrouve à Orléans même s’il va encore un peu plus vite que moi (rires). Le week-end, je rentre à Blois pour m’entraîner avec mon coach, Marc Glaudel. J’essaye d’être le plus possible avec du monde pour marcher.

Il y a pas mal d’émulations du côté des marcheurs messieurs dans le sillage de Yohann Diniz. Et chez les filles ?
La naturalisation de Sylwia (Korzeniowska), ça va me pousser comme toutes les marcheuses à progresser encore plus. Car pour l’instant, on ne la voit pas trop en compétition. Elle est trop loin devant ! Mais ça motive. Chez les jeunes, il y a aussi la junior Inès Pastorino. On essaye de faire des stages ensemble lors des vacances. Il y a une bonne ambiance entre nous et ça nous pousse à continuer.

Pour terminer, un mot sur votre polyvalence. Vous avez longtemps été une crosswoman de talent en parallèle de votre carrière de marcheuse. C’est désormais terminé ?
En espoir, le cross, c’est tout de suite plus dur. En plus, il n’y a pas de classement par équipes dans cette catégorie. J’ai tout de même fait quelques cross en début de saison car j’aime l’ambiance. A l’entraînement, je ne fais par contre plus que de la marche, excepté lors du travail de préparation un peu plus général jusqu’à décembre-janvier, lorsqu’on fait des bondissements ou ce genre de choses.

Quel va être la suite de votre saison ?
Je vais prendre un peu de repos, sans doute deux semaines. Je participerai ensuite au meeting national d’Amiens (le 12 juin) sur 3 km. Après, ce sera la préparation des championnats d’Europe espoirs à la mi-juillet.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Retrouvez la biographie d'Emilie en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/11 >  
20/11 > (1)
13/11 > (2)
07/11 > (1)
16/10 > (3)
12/09 >  
04/09 >  
20/08 > (3)
16/08 >  
14/08 > (2)
le reste de l'actualité
05/12 >  
02/12 > (1)
29/11 > (2)
27/11 >  
25/11 > (1)
22/11 > (1)
22/11 > (1)
18/11 > (1)
16/11 >  
16/11 >  
15/11 >  
15/11 > (1)
14/11 >  
13/11 > (1)
12/11 > (1)
08/11 > (2)
07/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
01/11 >  
31/10 >  
31/10 > (1)
28/10 >  
28/10 >  
27/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Les
Sondages
Athlète du mois - Novembre 2019
Athlète du mois - Novembre 2019Elisez l'athlète du mois de novembre 2019
Blandine L'Hirondel
Elise Poncet
Adeline Roche
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS