MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite : Les forces en présence (1/2)
Commentez cette actualité(1)
Championnats de France Elite : Les forces en présence (1/2)

A deux jours du début des championnats de France Elite, qui se déroulent à Albi (Tarn) du jeudi 28 au samedi 30 juillet, présentation épreuve par épreuve des athlètes les plus attendus de la compétition. A un mois des Mondiaux de Daegu, la course aux minima va battre son plein et les points chauds ne vont pas manquer. Premier volet avec les épreuves féminines.

100 m (minima pour Daegu : 11’’18)
Duel attendu entre Véronique Mang (11’’23) de l’EFCVO et Myriam Soumaré (11’’25) d’AA Pays de France Athlé 95 sur la ligne droite. Les deux sprinteuses se rapprochent progressivement de leurs meilleurs chronos de l’été dernier. Les conditions climatiques idéales attendues pourraient leur permettre de réaliser les minima pour Daegu.  Mais la favorite sera la Gabonaise Ruddy Zang Milama de l’AS Aix-les-Bains, 11’’22 cet été.

200 m (minima : 22’’71)
Lina Jacques-Sébastien (US Créteil) monte en puissance ces dernières semaines. Avec un temps d’engagement de 23’’06, la lutte pour la victoire devrait être serrée avec Myriam Soumaré (23’’10). Les deux finalistes européennes possèdent une marge d’avance confortable sur le reste de la concurrence.

400 m (minima : 51’’20)
Muriel Hurtis
(Thiais AC) sera la grande favorite du tour de piste, avec ses 51’’62 cet été. Les minima seront dans son viseur dans le Tarn. Les espoirs Floria Guei (52’’77, Lille Métropole Athlétisme) et Marie Gayot (53’’08, Amiens UC), médaillées de bronze avec le relais lors des championnats d’Europe de leur catégorie, joueront le rôle d’outsiders.

800 m (minima : 1’59’’50)
Un trio se détache, emmené par la vice-championne d’Europe du 1500 m, Hind Dehiba-Chahyd (2’00’’83, Jogging Melun Val-de-Seine). Mais cette dernière devra se méfier d’Elodie Guégan (Cima Pays d’Auray), qui revient en forme comme en témoignent ses 2’01’’98 lors des Mondiaux militaires la semaine dernière. Troisième athlète en vue : Clarisse Moh, en nette progression sur le double tour de piste avec ses 2’02’’27.

1500 m (minima : 4’02’’50)
Aucune athlète n’a réalisé les minima pour les championnats du Monde de Daegu. Le scenario d’une course tactique n’est donc absolument pas écrit d’avance. Hind Dehiba-Chahyd (4’06’’58) partira avec la faveur des pronostics. Fanjanteino Felix (4’11’’53, Stade Sottevillais 76), perturbée par quelques soucis de santé depuis plusieurs semaines, et  Claire Navez (4’14’’95, Decines Meyzieu Athlétisme), en constante progression, sont en embuscade.

5000 m (minima : 15’15’’00)
Seules deux fondeuses sont descendues cet été sous les 16 minutes : Christine Bardelle (15’45’’60)  d’Ales Cévennes Athlétisme et Clémence Calvin (15’59’’88) de Martigues Sport Athlétisme, qui vient de prendre la quatrième place lors des Europe espoirs. Mais c’est Christelle Daunay (SCO Sainte-Marguerite Marseille), sans temps d’engagement sur la distance, qui pourrait mettre tout le monde d’accord. La marathonienne a déjà réalisé les minima pour Daegu sur 10 000 m en début de saison.

100 m haies (minima : 12’’85)
Une des rendez-vous les plus indécis de ces championnats de France. Deux athlètes se tiennent en six centièmes : Cindy Billlaud (12’’93, US Créteil) et Sandra Gomis (12’’99, Stade Nantais AC). En plus du titre, les deux jeunes filles visent forcément les minima pour les Mondiaux, qui ne sont pas très loin…

400 m haies (minima : 55’’30)
Les minima sont bien plus éloignés sur les haies basses. Phara Anacharsis du Lagardère Paris Racing sera l’athlète à  battre avec ses 56’’53. Et c’est de la jeunesse que pourrait venir la plus forte opposition. Aurélie Chaboudez (57’’35, Montbéliard Belfort Athlétisme) et Maëva Contion (58’’03, VGA Compiègne), respectivement  en argent et en bronze lors des championnats d’Europe juniors qui viennent de s’achever, sont en grande forme.

3000 m steeple (minima : 9’32’’40)
Sophie Duarte
(9’44’’18, CA Balma) a toutes les cartes en main pour conserver son titre de championne de France. Si elle n’a pas encore affolé les chronos, elle possède tout de même une marge importante sur sa suivante dans les bilans nationaux, Elodie Olivares (EFCVO), qui est descendue tout juste sous les 10’ en 9’59’’47.

Hauteur (minima : 1,95 m)
Difficile d’imaginer une athlète priver Melanie Melfort (Alsace Nord Athlétisme) du titre national. Avec ses 1,95 m et sa régularité en Diamond League, l’Alsacienne a sauté quinze centimètres plus haut que sa suivante parmi les athlètes engagées, Anne Jardin du CA Montreuil 93.

Perche (minima : 4,55 m)
Beau concours en perspective avec trois athlètes se tenant dans un mouchoir de poche : Télie Mathiot (4,41 m) de l’Entente Sud Lyonnais, Marion Lotout (4,40 m) d’Athlétisme Sud 22 et Maria-Leonore Ribeiro Tavares du SCO Sainte-Marguerite Marseille (4,40 m). Les minima pour Daegu ne semblent pas inenvisageables…

Longueur (minima : 6,75 m)
Débarrassée des minima pour les championnats du Monde, Eloyse Lesueur (6,78 m) de Saint-Denis Emotion pourra sauter l’esprit léger en espérant se rapprocher des 7 mètres. Haoua Kessely (Vernouillet Athlé), qui a participé aux derniers Europe en salle au triple saut, a aussi des arguments à faire valoir avec ses 6,55 m.

Triple saut (minima : 14,30 m)
Françoise Mbango Etone
(14,03 m, EC Orléans Cercle Jules Ferry) et Nathalie Marie-Nely (14,01 m, CA Montreuil 93) sont les deux seules Françaises à avoir dépassé les 14 mètres cet été. Haoua Kessely avec 13,93 m n’est pas loin. De quoi promettre un concours particulièrement serré. On observera également avec beaucoup d’attention le retour de Teresa Nzola Meso Ba (Entente Sud Lyonnais) qui, seulement quelques mois après avoir donné naissance à son premier enfant, a déjà sauté sur élan réduit à 13,41 m.

Poids (minima : 18,75 m)
Plus de deux mètres d’avance dans les bilans pour Jessica Cérival (EFCVO) qui, avec un jet à 17,52 m, devrait survoler les débats. Héléna Pérez (15,33 m) du CA Montreuil 93 et Marie-Patrice Calabre (15,13 m) de l’EFCVO sont les deux seules autres lanceuses à avoir expédié leur engin au-delà des 15 mètres. A noter l’absence pour la première fois depuis bien longtemps de Laurence Manfredi, handicapée par une blessure au coude.

Disque (minima : 62,00 m)
Une grandissime favorite aussi dans cette épreuve, en la personne de Mélina Robert-Michon (Lyon Athlétisme). Avec 60,04 m, la jeune maman visera, en plus du titre, les minima pour les Mondiaux de Daegu. Pauline Pousse (55,78 m, Athlé 91) et Irène Donzelot  (55,14 m, Athlétic Club Salonais) semblent les mieux placées pour accompagner sur le podium la Lyonnaise.

Marteau (minima : 71,50 m)
Stéphanie Falzon
(ES Bruges) a déjà quasi en poche son billet pour les championnats du Monde de Daegu avec ses 71,53 m. Une performance réalisée en début de saison, fin mai, que la Brugeaise tentera d’améliorer à Albi. La Lavalloise Manuela Montebrun (69,24 m) sera aussi de la partie, tout comme la prometteuse espoir Jessika Guehaseim (68,93 m, CA Montreuil 93), qui a terminé cinquième des championnats d’Europe espoirs à Ostrava.

Javelot (minima : 61,00 m)
Quatrième de la finale des Europe juniors, la toute fraiche recordwoman de France junior du javelot avec 57,18 m, Prescilla Lecurieux (Lagardère Paris Racing), arrive dans le Tarn avec la meilleure performance des engagées. Mais elle ne possède que huit centimètres d’avance sur Alexia Kogut Kubiak (Nice Côte d’Azur Athlétisme). Suspens garanti.

Heptathlon (minima : 6150 points)
En l’absence d’Antoinette Nana Djimou, la championne d’Europe en salle du pentathlon, la course aux minima continue pour  la Sottevillaise Marisa de Aniceto, retardée dans sa préparation par une blessure. Avec 5696 points, elle ne sera pas la favorite puisque Blandine Maisonnier (Entente Sud Lyonnais) a totalisé 5814 points cet été.

4x100 m
Le relais 4x100 m intègre pour la première fois depuis bien longtemps le programme des championnats de France Elite. L’EA Cergy Pontoise (46’’58) possède le meilleur temps d’engagement devant le Grand Angoulême Athlétisme (46’’90) et AA Pays de France Athlé 95 (47’’04).

10 000 m marche
Sylwia Korzeniowska (Lille Métropole Athlétisme) semble au dessus du lot sur cette distance qui s’apparentera presque à un sprint pour les marcheuses. Christine Guinaudeau (Amiens UC) et Emilie Menuet (AJ Blois-Onzain), finaliste européenne chez les espoirs, sont les deux autres principales prétendantes à un podium.

Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Pour obtenir des informations complémentaires (horaires, qualifié(e)s, etc..) et surtout pour participer à notre petit jeu-concours "Devinez les champions de France" et gagner 20 places pour le DécaNation le 18 septembre, cliquez ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
John Lainé - 27/07 (08h45)
Dommage que la passerelle des Nationaux aux Elite n'existe plus. Dommage aussi que France Télé ne puisse pas les diffusser. Ca a enlevé du piment aux nationaux et des courses à 9 ou 10 au Elite (car prévoir NP, DSQ, AB), ce sera très élitiste...
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
13/05 >  
27/04 >  
26/04 > (1)
24/04 > (1)
14/03 > (1)
20/02 > (1)
06/02 >  
30/12 >  
05/12 >  
06/11 > (2)
le reste de l'actualité
17/07 > (1)
17/07 >  
06/07 >  
29/06 >  
25/06 >  
20/06 >  
19/06 >  
19/06 >  
13/06 >  
12/06 >  
09/06 >  
28/05 >  
24/05 >  
22/05 > (1)
21/05 >  
17/05 > (1)
16/05 > (1)
14/05 >  
25/04 >  
23/04 >  
15/04 > (2)
01/04 >  
25/03 > (3)
15/03 >  
09/03 > (1)
rechercher
Subventions
PSF
Fil
Info
12345
Outils communication
clubs FFA
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS