MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite : Les forces en présence (2/2)
Commentez cette actualité(2)
Championnats de France Elite : Les forces en présence (2/2)

A la veille du début des championnats de France Elite, qui se déroulent à Albi (Tarn) du jeudi 28 au samedi 30 juillet, présentation épreuve par épreuve des athlètes les plus attendus de la compétition. A un mois des Mondiaux de Daegu, la course aux minima va battre son plein et les points chauds ne vont pas manquer. Deuxième volet avec les épreuves masculines.

100 m (minima pour Daegu : 10’’08)
Une des épreuves les plus attendues de la compétition. Tout le monde a encore en mémoire le magnifique record de France du 100 m de Christophe Lemaitre en 9’’98 l’an dernier, à Valence. L’Aixois a, depuis, encore progressé et aura à cœur de marquer les esprits après ses 9’’95 cet été. Jimmy Vicaut (Lagardère Paris Racing), sacré champion d’Europe junior en 10’’07, record personnel, tentera de profiter de son aspiration pour s’approcher voire descendre sous la mythique barrière des 10 secondes. L’inconnue reste l’état de forme de Martial Mbandjock. En 10’’13 dès le début de saison, le sociétaire du Lille Métropole Athlétisme a depuis été perturbé par des douleurs au tendon d’Achille. Mais il reste un redoutable compétiteur.

200 m (minima : 20’’38)
On promet depuis le début de l’été le record de France du demi-tour de piste à Christophe Lemaitre, qu’il partage en 20’’16 avec Gilles Quénéhervé depuis maintenant plus d’un an. Il se refuse pour l’instant à lui mais jusqu’à quand ? A Albi, le triple champion d’Europe pourrait tenir une occasion en or de descendre sous les 20 secondes, si la répétition des efforts ne lui pèse pas trop dans les jambes. Martial Mbandjock, en bronze à Barcelone sur cette distance, sera son principal concurrent. Il n’a pas encore couru de 200 m cet été.

400 m (minima : 45’’10)
En l’absence de Leslie Djhone, blessé au tendon rotulien lors du deuxième tour des Interclubs, la couronne est à prendre et les prétendants sont nombreux. Petit avantage pour Teddy Venel du Lagardère Paris Racing, qui a couru en 45’’80 cet été. Les espoirs Mame-Ibra Anne (46’’32, US Ivry) et Jonathan Vilaine (46’’38, Ain-Est Athlétisme) viseront un premier chrono sous les 46’’.

800 m (minima : 1’45’’20)
Une épreuve en net progrès cette saison. Jeff Lastennet (CA Montreuil 93) fait figure de patron avec ses 1’45’’56. Mais le très talentueux Pierre-Ambroise Bosse (UA Gujan Mestras), champion d’Europe junior des deux tours de piste, n’est pas très loin avec ses 1’46’’18. Kevin Hautcoeur (1’46’’29, AC La Roche-sur-Yon) et Hamid Oualich (1’46’’53, Montpellier Agglo Athletic Méditerranée) se mêleront aussi à la course pour la victoire.

1500 m (minima : 3’34’’90)
Gros finish en perspective avec les présences des jeunes Florian Carvalho (3’33’’60, US Nemours Saint-Pierre) et Yoann Kowal (3’33’’75, Entente Périgueux Trelissac), qui ont tous les deux réalisé les minima pour les championnats du monde. Le duel devrait être arbitré, en l’absence de Mehdi Baala, par Otmane Belharbazi (EFS Reims), qui vient de battre son record à Monaco en 3’36’’09.

5000 m (minima : 13’10’’10)
Place, là aussi, à la nouvelle génération. Denis Mayaud (AS Saint-Junien) a couru en 13’37’’75 cet été. Un chrono dont est très proche Simon Denissel. Avec ses 13’38’’74 et sa grosse pointe de vitesse, l’espoir d’Artois Athlétisme sera aussi un sérieux prétendant à la plus haute marche du podium.

110 m haies (minima : 13’’40)
Avec les blessures de Ladji Doucouré et Garfield Darien, les haies hautes masculines perdent un peu de leur saveur sur le plan du suspens. Mais Dimitri Bascou (Lagardère Paris Racing), chronométré en 13’’37 cet été, aura à cœur de l’emporter en gagnant en plus quelques rangs dans la hiérarchie mondiale. Samuel Coco-Viloin (13’’60, Ouest Yvelines Athlé) et Thomas Delmestre (13’’62, EFCVO) sont également en forme.

400 m haies (minima : 49’’10)
Très grosse densité dans cette discipline puisque huit athlètes se tiennent en moins d’une seconde. On retrouve en tête des bilans Adrien Clémenceau (EA Mondeville Hérouville) en 49’’72, qui est passé pour la première fois de sa carrière sous les 50’’ cet été. Hugo Grillas (49’’76, Entente Sud Lyonnais), finaliste lors des Europe espoirs, et son camarade de club Héni Kéchi (50’’22), expérimenté et quatrième lors des Europe de Barcelone l’an dernier, ne sont pas loin et peuvent rêver aussi au titre.

3000 m steeple (minima : 8’19’’20)
L’épreuve lors de laquelle les billets pour les Mondiaux en Corée seront sans doute les plus disputés. Cinq athlètes ont déjà réalisé avant Albi les minima pour le rendez-vous planétaire. Il s’agit de Mahiedine Mekhissi-Benabbad (absent  à Albi), Bouabdellah Tahri (8’05’’72, Athlétisme Metz Métropole), Nour-Eddine Gezzar (8’12’’25, Martigues Sport Athlé), Vincent Zouaoui-Dandrieux (8’17’’84, Lagardère Paris Racing) et Mohamed Khaled-Belabbas (8’17’’87, AS Saint-Junien). Si Bouabdellah Tahri semble posséder une certaine marge sur le reste de la concurrence, cette course pourrait réserver pas mal de rebondissements.

Hauteur (minima : 2,31 m)
Quatre athlètes en quatre centimètres : difficile de s’avancer sur le nom du vainqueur du concours de la hauteur. Le Lillois Mathias Cianci mène la danse avec 2,26 m, juste devant Fabrice Saint-Jean (Avia Club Issy-les-Moulineaux) avec 2,25 m et Abdoulaye Diarra (Dreux AC) avec 2,24 m. Attention aussi à Mickael Hanany (2,23 m, EFCVO), le meilleur Français depuis plusieurs saisons est encore à la recherche de ses meilleures sensations.

Perche (minima : 5,73 m)
En franchissant 5,90 m à Monaco, Renaud Lavillenie a confirmé son statut de leader mondial. Autant dire que le perchiste de Clermont Athlétisme Auvergne sera l’homme à battre lors d’un concours qui promet. Seul Romain Mesnil (Stade Bordelais) a également réalisé les minima pour Daegu avec un saut à 5,73 m. Jérôme Clavier (5,63 m, Athlétic Trois Tours), Damiel Dossevi (5,60 m, CA Montreuil 93) et Vincent Favretto (5,60 m, Entente Sud Lyonnais) auront forcément en tête ces fameux minima.

Longueur (minima : 8,20 m)
Un seul athlète a dépassé les 8 mètres cet été : Kafetien Gomis (8,12 m, Lille Métropole Athlétisme). Le Nordiste sera donc le favori logique. Nicolas Gomont (7,90 m, DAC Reims), de retour des Mondiaux militaires, et Yves Renaux (7,89 m, Amiens UC) tenteront de dépasser pour la première fois dans des conditions régulières cette barrière symbolique. Mais la principale inconnue réside dans l’état de forme de Salim Sdiri (Lagardère Paris Racing), qui tente un coup de poker après un été gâché pour l’instant par des blessures.

Triple saut (minima : 17,20 m)
Après le forfait pour le reste de la saison de Teddy Tamgho, qui vient d’être opéré de la cheville, c’est à son ami et ex-camarade d’entraînement Benjamin Compaoré de reprendre le flambeau. Le Strasbourgeois est le seul à s’être acquitté des minima pour Daegu avec 17,29 m. Karl Taillepierre (ES Montgeron) flirte avec ces derniers depuis un bon moment. Il est pour l’instant bloqué à 17,08 m.

Poids (minima : 20,50 m)
Gaëtan Bucki (Lille Métropole Athlétisme) n’a pas pour l’instant retrouvé son niveau de la saison hivernale, lors de laquelle il avait expédié son engin de sept kilos à 20,39 m. Son meilleur jet de l’été est pour l’instant à 19,87 m. Attention au colossal Tumatai Dauphin (Athlétic Club Salonais), qui vient, avec un lancer à 19,03 m, de dépasser pour la première fois les 19 mètres.

Disque (minima : 65,00 m)
Jean-François Aurokiom, qui a représenté l’équipe de France lors des derniers championnats d’Europe par équipes, veut confirmer à Albi sa position de leader du disque français avec un jet à 59,36 m cette saison.  Stéphane Martely (Stade Rennais Athlétisme) est son suivant dans les bilans avec  57,21 m. A noter la présence de l’inamovible Jean-Claude Retel (56,54 m, AS Capesterre-Belle-Air), qui pourrait monter une nouvelle fois sur le podium des France.

Marteau (minima : 78,00 m)
Le trio de tête est composé d’habitués. Frederick Pouzy (76,47 m, Stade Sottevillais 76), Nicolas Figère (75,78 m, Avia Club Issy-les-Moulineaux) et Jérôme Bortoluzzi (73,40 m, Athlétisme Metz Métropole) devraient se disputer la victoire. Et se rapprocher des minima pour les Mondiaux grâce à la concurrence.

Javelot (minima : 82,00 m)
Une discipline qui se cherche toujours un leader. Jérôme Haeffler (Pays de Colmar Athlétisme) n’a lancé que deux fois en compétition cet été, avec une meilleure performance à 73,82 m. Il tentera de rééditer son exploit des France Elite de l’an dernier, une compétition lors de laquelle il avait réalisé un magnifique jet à 80,37 m. Le junior Killian Durechou le suit de près dans les bilans avec 73,46 m mais est encore un peu irrégulier.

Décathlon (minima : 8200 points)
Difficile de s’avancer du côté des épreuves combinées, puisqu’on ne sait pas quels athlètes iront jusqu’au terme de leur décathlon. Le favori logique reste tout de même le champion d’Europe en titre Romain Barras. Nadir El Fassi, qui n’a pas non plus été épargné par les pépins physiques, tentera de se rassurer en terre albigeoise. A suivre aussi : les jeunes lillois Gaël Quérin et Mateo Sossah, qui rêvent de goûter à nouveau aux joies d’un grand championnat international. Invité surprise : le Tchèque et recordman du monde Roman Sebrle, qui n’a pas encore son billet en poche pour les championnats du monde.

4x100 m
Le club de l’AS Aix-les Bains, emmené par ses champions d’Europe Christophe Lemaitre et Pierre-Alexis Pessonneaux, est grandissime favori. Plus que du titre, les sprinteurs savoyards rêvent de s’emparer enfin du record de France des clubs du relais 4x100 m, détenu depuis 1991 par le CO des Ulis en 39’’06.

10 000 m marche
En stage de préparation à Font-Romeu, Yohann  Diniz va pouvoir se tester sur l’atypique 10 000 m marche piste. Une petite répétition intéressante  à un mois des Mondiaux de Daegu, lors desquels il s’alignera sur 50 km marche. Ses camarades de club Cédric Houssaye et Antonin Boyez, ainsi que Bertrand Moulinet (Amiens UC) et Kevin Campion (AFA Feyzin-Venissieux), seront les autres hommes à suivre.

Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Pour obtenir des informations complémentaires (horaires, qualifié(e)s, etc..) et surtout pour participer à notre petit jeu-concours "Devinez les champions de France" et gagner 20 places pour le DécaNation le 18 septembre, cliquez ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (2)
Alain Limouzin - 28/07 (08h29)
J'apprécie cette méthode de présentation des France Elite... Ne suivant toutes les disciplines avec une grande attention, cela me permet en un coup d'oeil de me faire une idée des compétiteurs en présence! Merci et bon championnat à toutes et tous!
Le vrai Candide - 27/07 (17h10)
Yves Renaux s'écrit avec un "x" au bout (et pas Renaud avec un "d") !
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
25/07 >  
23/07 >  
13/05 >  
27/04 >  
26/04 > (1)
24/04 > (1)
14/03 > (1)
20/02 > (1)
06/02 >  
30/12 >  
le reste de l'actualité
06/10 >  
27/09 >  
27/09 >  
19/09 > (1)
19/09 > (1)
16/09 >  
11/09 >  
10/09 >  
05/09 > (1)
05/09 >  
30/08 >  
23/08 >  
01/08 >  
23/07 >  
17/07 > (1)
17/07 >  
06/07 >  
29/06 >  
25/06 >  
20/06 >  
19/06 >  
19/06 >  
13/06 >  
12/06 >  
09/06 >  
rechercher
Subventions
PSF
Fil
Info
12345
Outils communication
clubs FFA
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS