MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de Marathon : Premiers titres pour Chorin et Camboulives
Commentez cette actualité
Championnats de France de Marathon : Premiers titres pour Chorin et Camboulives

Pour la deuxième année consécutive, le marathon des Alpes Maritimes Nice-Cannes a servi de cadre aux championnats de France de marathon. L’occasion pour Alban Chorin, chez les masculins, et Aline Camboulives, chez les féminines, de s’offrir un premier titre largement mérité.

Une fois encore, tous les ingrédients étaient réunis ce dimanche 20 novembre pour que la 4e édition du marathon des Alpes Maritimes Nice-Cannes, et par la même occasion celle des championnats de France de marathon, soit une réussite. « Nous pouvons être satisfait de cette édition. Nous avons eu du public, du beau temps et du soleil, une forte participation des athlètes licenciés à la FFA et de bons résultats », se félicitait ainsi Michel Huertas, président de la commission nationale Hors Stade.
Premier Français à passer la ligne d’arrivée en 9e position derrière les intouchables  Kényans et Éthiopiens (Lukas Kanda remporte l’épreuve en 2h08’40), le Lavallois Alban Chorin ne cachait pas sa joie. « C’est un peu inimaginable, je ne pensais pas faire ça en prenant le départ, lâcha-t-il dans un grand sourire. Je savais qu’il y avait une place à jouer en voyant la liste de départ, mais je venais surtout ici pour trouver un groupe afin de pouvoir aller vite et faire moins de 2h20. » Avec un chrono de 2h18’53, soit presque trois minutes de mieux qu’en 2010 où il avait fini en 6e position, le professeur d’EPS de Laval explose donc son record personnel et s’offre un premier titre inattendu au terme d’une course parfaitement maîtrisée. « C’est mon point fort. J’ai bien géré ma course. J’étais très bien sur le premier semi et j’ai réussi à ne pas aller trop vite dans la deuxième partie de la course pour ne pas me griller. Je savais qu’il ne fallait pas que j’aille trop vite. Au 37e kilomètre, j’ai vu que cela commençait à craquer devant et cela m’a regonflé à bloc. Je bats mon record et je termine champion de France, c’est super. Je ne pouvais pas demander plus. » Derrière lui, Sylvain Mouquet de Rambouillet Sports prend la deuxième place (et la première des Vétérans 1) en 2h22’33 devant le local de l’épreuve, le Niçois François Holzerny (2h23’19). « C’était l’objectif et c’est donc une très grosse satisfaction d’autant que l’on remporte aussi les deux titres par équipes en seniors et vétérans. » confiera le licencié de Rambouillet Sports.

Chez les féminines en l’absence de la recordwoman française, Christelle Daunay, c’est finalement Aline Camboulives de l’Athlé St Julien, déjà vice-championne de France de la spécialité en 2010 et 2007, qui s’impose logiquement devant Céline Cormerais de la Roche-sur-Yon (2h51’23) et Maryline Delagarde Charbin de Valence (2h54’47) en 2h38’42. « Cela a été très difficile, avouait après coup l’ancienne cycliste de 38 ans. Nous sommes parties un peu trop vite, cela ne me gênait pas au début et j’étais même sur de bonnes bases. Mais après les 10 premiers kilomètres, les Éthiopiennes (Te Ame Shumye remporte l’épreuve en 2h30’53) ont accéléré et on est revenues sur un groupe qui avait un tempo plus rapide. Cela a suffit pour me mettre dans le rouge et j’ai décroché pour finir toute seule les 30 derniers kilomètres. Un vrai calvaire. Au final, le chrono n’est pas mal mais j’espérais vraiment réussir à m’approcher davantage des 2h35… » Pour la médaillée de bronze, en revanche, pas d’amertume ou de colère. Bien au contraire. La jeune femme de Valence s’avouait en effet « très émue » de grimper sur la 3e marche du podium pour son deuxième marathon. « C’est incroyable ! L’année dernière, j’avais fini 8e en Open pour mon premier marathon. Là, je n’avais que le 7e temps des engagées. Je n’avais rien à prouver, rien à gagner. J’ai simplement couru en essayant de faire 4 minutes au kilomètre. Au 38e kilomètre, j’étais encore 5e et puis j’ai doublé la 4e  et la 3e au 39e kilomètres. Dans les derniers kilomètres, j’avais l’impression d’avoir des ailes. On m’a dit que j’étais 3e et tout à coup, je n’ai plus senti la douleur. C’est une belle récompense après avoir galéré pendant six mois avec les blessures… » À noter que la vainqueur de la catégorie Vétérane 2 n’est autre que la mère du nouveau champion de France. Joëlle Chorin s’impose en effet en 2h57’47 alors que le septuagénaire, André Lacour, remporte son deuxième titre de champion de France en Vétéran 4, plus de 40 ans après son premier titre glané chez les seniors en 1969. Il n’y a pas d’âge pour récolter les titres !

A Nice, Véronique Bury pour athle.com

Tous les résultats en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
03/03 >  
21/02 > (1)
21/02 > (3)
20/02 >  
19/02 > (2)
15/02 >  
15/02 >  
13/10 > (9)
12/10 > (1)
27/09 >  
le reste de l'actualité
22/04 > (2)
21/04 >  
20/04 >  
19/04 > (1)
16/04 >  
14/04 >  
08/04 > (2)
08/04 > (2)
06/04 >  
06/04 >  
02/04 > (5)
30/03 >  
26/03 > (5)
26/03 >  
26/03 > (1)
24/03 >  
19/03 >  
19/03 >  
16/03 > (1)
12/03 >  
10/03 >  
09/03 >  
07/03 >  
07/03 >  
06/03 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Défi
athlé
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS