MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Sophie Duarte : « Je veux à tout prix être à Londres »
Commentez cette actualité
Sophie Duarte : « Je veux à tout prix être à Londres »

Elle est une des deux fondeuses en grande forme de cet automne, avec Clémence Calvin. Sophie Duarte, après un été compliqué, a retrouvé des couleurs en remportant le cross du Maine Libre il y a une semaine à Allonnes, avant d’enchaîner avec une deuxième place lors du Cross Sud Ouest à Gujan-Mestras. De quoi aiguiser l’appétit de la sportive de haut niveau de la Défense, qui participera pour la première fois depuis 2008 aux Championnats d’Europe de cross (le 11 décembre à Velenje en Slovénie). Avant de partir du côté Istres rejoindre son entraîneur Roger Milhau pour quelques jours, la recordwoman de France du 3000 m steeple s’est confiée à athle.com.

Athle.com : Sophie, après votre victoire lors du cross du Maine Libre, vous avez pris dimanche la deuxième place du cross du Sud Ouest. Comment qualifieriez-vous votre début de saison dans les labours ?
Sophie Duarte : C’est encourageant. Ces deux courses montrent que mon niveau actuel en cross est celui que j’avais en 2008 et 2009. C’est le fruit d’un travail de longue haleine. Je suis une crosswoman à la base. La tête n’était pas là l’été dernier à cause de problèmes personnels. Je suis peut-être un peu mieux désormais sur le plan mental. J’ai repris l’entraînement avec l’objectif des championnats d’Europe de cross pour valider mon état de forme. Et j’ai retrouvé de la sérénité avant de participer à un stage en altitude avec Elodie (Guégan), qui s’est très bien déroulé.

Vous avez terminé la saison estivale blessée. Où en êtes-vous physiquement ?
J’ai été victime d’une fissure de fatigue au scaphoïde. La douleur est apparue au retour de Rio (où se déroulaient les Mondiaux militaires sur piste). Je n’avais pas hyper mal car c’était au-dessus du pied. Mais ça m’a beaucoup handicapée. J’ai ainsi conclu mon été sur une mauvaise note avec le DécaNation, lors duquel j’étais encore en voie de guérison. J’ai donc repris en octobre en privilégiant les sols souples. La fraicheur et le travail foncier, grâce à beaucoup de fartleks, font que j’en suis là aujourd’hui avec seulement un mois et demi de préparation.

Quelles seront vos ambitions lors des Championnats d’Europe de Velenje ?
Tout est possible, de la première à la quinzième place voire plus loin. Je reste prudente. Une compétition comme celle-là dépend de beaucoup de paramètres. C’est l’histoire d’un jour, sur un parcours qui peut ou non vous convenir. Je reste tout de même confiante vu mon niveau actuel. C’est maintenant que tout se joue. Il ne faut pas faire la séance de trop. Et c’est là qu’avoir la trentaine et pas mal d’expérience joue beaucoup.

Nous sommes à huit mois des Jeux olympiques de Londres. Vous étiez déjà à Pékin en 2008. Qu’est-ce qui différencient les J.O des autres compétitions internationales ?
Je veux à tout prix être du voyage à Londres pour y être performante et représenter tous ceux qui m’ont soutenue, à commencer par l’armée. Les minima sont fixés à 9’32 sur 3000 m steeple. Je les ai déjà réalisés de nombreuses fois par le passé. Je suis confiante même s’il ne faut pas non plus s’emballer. A Pékin, je me rappelle que les anciens nous expliquaient que les Jeux, ça n’était que tous les quatre ans, que c’était un rêve de gamin qui se réalisait. Moi, je n’y croyais pas trop. Je pensais que c’était pareil que des Mondiaux. Mais en fait, c’est complètement différent avec la surmédiatisation et l’organisation de l’événement. Il faut réussir à se préserver de la pression.

Avant les Jeux, il y aura les championnats d’Europe d’Helsinki. Est-ce une compétition à votre calendrier ?
Les Europe, c’est vachement important pour ceux, comme moi, qui ne sont pas forcément de potentiels médaillables. Ca peut nous mettre en confiance. Le niveau sera un peu moindre par rapport aux J.O. Ca peut donc être un chouette rendez-vous pour se tester et se jauger.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Retrouvez la biographie de Sophie en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/04 >  
06/04 >  
30/03 >  
26/03 > (5)
16/03 > (1)
28/01 > (1)
21/01 >  
01/01 >  
09/12 >  
04/12 >  
le reste de l'actualité
22/04 > (2)
21/04 >  
19/04 > (1)
16/04 >  
14/04 >  
08/04 > (2)
08/04 > (2)
06/04 >  
02/04 > (5)
26/03 >  
26/03 > (1)
24/03 >  
19/03 >  
19/03 >  
12/03 >  
10/03 >  
09/03 >  
07/03 >  
07/03 >  
06/03 >  
06/03 >  
05/03 >  
05/03 >  
05/03 >  
04/03 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Défi
athlé
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS