MON ACCÈS
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Mamadou Kasse Hann : « Les finales me manquent beaucoup »
Commentez cette actualité
Mamadou Kasse Hann : « Les finales me manquent beaucoup »

En réalisant sa meilleure rentrée sur 400 m haies depuis 2013 lors du premier tour des Interclubs (49’’54), Mamadou Kasse Hann a signé son retour au premier plan. Le Sénégalais, naturalisé français en 2014, a mis du temps à revenir à son meilleur niveau, après des opérations aux deux genoux en 2015. Après une saison 2016 lors de laquelle il a repris ses marques et participé aux championnats d’Europe d’Amsterdam, le sociétaire du Montpellier Athlétic Méditerranée Métropole a pour ambition de recourir dans les eaux de son record personnel (48’’50). Autant dire que le niveau de performance requis pour les Mondiaux de Londres (49’’30) ne devrait être qu’une étape pour le septième des championnats du monde de Moscou, en 2013. La finale Elite 2 des Interclubs, dimanche à Nice, pourrait lui permettre de rapidement plier l’affaire.

Athle.fr : Avez-vous été surpris par vos 49’’54 lors du premier tour des Interclubs ?
Mamadou-Kasse Hann : Je suis satisfait mais je n’étais pas été surpris par ma performance. Depuis 2013, j’ai galéré avec des tendinites. J’ai dû subir deux opérations aux genoux en 2015 et, en 2016, j’ai commencé tard ma saison. Cette année, tout va bien. Je m’entraîne normalement et j’ai changé de plan d’entraînement. Lors de cette première course, je voulais même faire mieux, mais les conditions ne le permettaient pas. Il y avait trop de vent et j’ai commis beaucoup de fautes techniques. Avec un peu plus de rythme, je pense que je serai rapidement capable de courir en moins de 49’’.

Un chrono de ce calibre-là serait largement inférieur au niveau de performance requis pour les Mondiaux de Londres…
L’objectif est de retrouver le niveau que j’avais avant. J’ai un record en 48’’50. Si j’y arrive, le reste sera juste une formalité. J’espère faire les minima lors d’une de mes trois prochaines courses. Je ne m’inquiète pas pour ça. J’ai été finaliste mondial en 2013 et demi-finaliste aux J.O. en 2012. Les finales me manquent beaucoup. On essaye de tout mettre en place pour les retrouver et je me sens bien.

Comment avez-vous réussi à remonter la pente après vos deux opérations ?
Je souffrais de tendinites chroniques, donc on m’a fait un peignage sur les deux jambes. Six mois après, je pouvais faire des footings et du vélo. Les opérations ont été efficaces. J’ai moins mal depuis, et j’arrive à tout faire à l’entraînement. Alors que quand j’étais blessé, je ne pouvais même pas monter ou descendre les escaliers normalement. Actuellement, je n’ai aucune douleur, même si j’ai eu un peu mal lors des Relais mondiaux. Je vois un kiné trois fois par semaine et j’insiste beaucoup sur le renforcement.

Vous avez participé aux Relais mondiaux aux Bahamas, après avoir découvert l’équipe de France l’an dernier lors des championnats d’Europe d’Amsterdam. Comment s’est déroulée votre intégration chez les Bleus ?
Elle s’est bien passée. Je croisais déjà les athlètes français dans les compétitions internationales. Ils m’ont bien accueilli, il n’y a pas eu de problème. Lors du stage en Afrique du Sud en 2015, ça n’était pas facile pour moi. J’étais un peu stressé en partant, car je ne connaissais pas beaucoup de monde. Mais ce sont eux qui sont venus vers moi, vu que je suis un peu timide, et on a bien rigolé.

Vous êtes devenu un des piliers du 4x400 m tricolore…
J’aime bien le relais. J’en ai fait seulement trois ou quatre dans ma vie. Mais si on a besoin de moi, je dois être là pour défendre les couleurs de l’équipe de France.

Dans quel cadre vous entraînez-vous à Montpellier ?
J’ai commencé tard l’athlétisme, en junior 1, et je suis à Montpellier depuis cinq ans. Je suis coaché par Tidiane Correa, mais il y a aussi Bruno (Gajer) qui me donne des conseils, ainsi que Jean-Yves (Cochand). Ils regardent ce qu’on peut améliorer. J’aime la ville de Montpellier et je m’y sens bien. J’y ai mes potes.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

Mamadou kasse Hann
Age / Sél.30 ans / 3 A
ClubMontpellier athletic mediter
Spécialité400 m haies - 4 x 400 m
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
04/07 > (2)
20/06 >  
16/06 >  
13/06 >  
04/06 >  
30/05 >  
18/05 >  
16/05 >  
05/05 >  
02/05 > (3)
le reste de l'actualité
26/07 >  
26/07 >  
25/07 >  
25/07 > (1)
24/07 >  
24/07 >  
24/07 >  
23/07 > (1)
22/07 >  
21/07 > (2)
21/07 >  
21/07 > (5)
20/07 >  
19/07 >  
18/07 >  
16/07 >  
16/07 >  
16/07 >  
16/07 >  
15/07 > (1)
15/07 >  
15/07 >  
15/07 >  
14/07 > (2)
14/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS